Football Analamanga : Dure loi de la logique !



Jacaranda

ADEMAOn reprend les mêmes et on recommence au sein de la Ligue d’Analamanga de football où les bonnes vieilles habitudes reviennent au galop pour montrer qu’il y a peu de place pour les nouveaux promus !

Dur apprentissage pour les nouveaux promus au sein de la 1re division de la Ligue d’Analamanga de football. Dès le coup d’envoi de la saison au centre de Carion en effet, les habitués de ce championnat régional ont tous confirmé.

Premier pas. Il en est ainsi de Iarivo Football Club qui a battu et sans trop forcer, les militaires du COSFA sur le score de 1 but à 0. Un strict respect de la hiérarchie en fait que les hommes de Andry Hildecoeur ont cherché avec l’autre main sur le cœur.

Il faut en effet reconnaître que la situation est loin d’être idyllique au sein de Iarivo FC depuis que le PDS Edgard Razafindravahy a quitté le navire. Mais en parvenant à se serrer les coudes dans ces moments, on le sait, très difficiles, l’IRC s’en est tout de même sorti comme le montre cette première victoire importante puisqu’il est connu que dans ce genre d’exercice, c’est toujours le premier pas qui compte.

Il en est de même pour  une AS Adema fortement rajeunie qui a réussi l’essentiel devant le nouveau promu Masindahy en arrachant la victoire par 1 à 0.

De la qualité. Certes l’équipe du Masindahy entraînée par l’ancien capitaine du Club M, Mamisoa Razafindrakoto, a montré de la qualité mais ce n’était pas suffisant pour ébranler la confiance de l’équipe d’Ivato bien décidée à rattraper le temps perdu avec une saison 2013 à oublier.

Dans cette saga, même Vesta Team n’a rien voulu lâcher en disposant, sur le même score de 1 à 0, de l’autre promu en l’occurrence le FC MAMA. Une situation guère reluisante pour les clubs qui viennent de monter à l’étage supérieur car au-delà des trois matches de cette première journée du championnat d’Analamanga, on ne voit pas vraiment comment PRESCOI peut renverser la vapeur lors du match en retard prévu mercredi prochain contre St Michel.

Pareil pour le COSPN qui va affronter dans la même journée de mercredi Tana Formation qui a, on le sait, toujours soif de victoire. Et on comprend bien pourquoi…

Clément RABARY

Share This Post