Rugby – Gold Top 8 : Premier sacre national pour le TFM Ankasina !



Jacaranda
L’équipe d’Ankasina reçoit leur trophée, hier, à andohatapenaka. (Photo Kelly)
L’équipe d’Ankasina reçoit leur trophée, hier, à andohatapenaka. (Photo Kelly)

L’équipe du TFM d’Ankasina a savouré son premier titre national, hier, à Andohatapenaka et remporte 1, 5 million d’Ariary de prime.

Rideau sur le championnat de Madagascar de rugby, première division, élite 1 plus connue sur l’appellation Gold Top 8, hier, au stade Makis à Andohatapenaka.

Revanchard. Chose promise, chose due ! Après deux tentatives ratées, l’équipe d’Ankasina a été sacrée championne de Madagascar, hier, en finale du Gold Top 8 en s’imposant devant son éternel rival de l’UAS des Cheminots par 25 à 17.  Battus par les rugbymen des Cheminots qui les ont privés du titre en 2012, les « Boaikely manohitra » du TFMA ont su tenir leur revanche. Un nom de guerre bien mérité où ils ont résisté tant bien que mal face à leurs adversaires. Il a fallu attendre 15 mn de jeu pour que Mika, le demi-d’ouverture d’Ankasina ouvre le score sur un coup de pied de pénalité, il a conclu deux autres avant la pause. Deux minutes plus tard, Deka égalise le score à 3 partout. A la pause, les « Boaikely Manohitra » mènent au score par 9 à 6. «  Depuis le début de la saison, on s’était fixé comme objectif de remporter le titre de champion de Madagascar. Le résultat du Top 14 a été faussé et on a confirmé qu’on est une équipe type » s’est réjoui  Faneva Raholdina, entraîneur de l’équipe.

Coude à coude. A la reprise, Ankasina repart de plus belle. Benja, capitaine de l’équipe des Flèches, transparent tout au long de la première période revient en force en signant le premier essai de la rencontre à 43e mn, le tableau affichait un score de 16 à 6. Dominés, les protégés de Basile Razafimahatratra de l’UAS ont essayé de rattraper l’écart, à la 65e mn, par un essai de Roberto alias Mainty, qui n’a pas été transformé. « Les joueurs étaient totalement à côté de la plaque, ils n’ont pas appliqué les consignes. Ils ont essayé de suivre le jeu de l’adversaire, ce qui leur a handicapé tout de la rencontre » regrette le coach. Mika, l’artisan de la victoire du TFMA réussit deux autres pénalités et un drop spectaculaire, ce qui a créé la différence.

T.H

Share This Post