Football Atsinanana : La nouvelle ligue repart du bon pied !



Jacaranda
Les membres de comité directeur de la ligue de football d’Atsinanana. (Photo Steve)
Les membres de comité directeur de la ligue de football d’Atsinanana. (Photo Steve)

Les nouveaux membres du comité directeur de la Ligue de Football Atsinanana (LFA) n’ont pas chômé depuis leur élection voilà bientôt trois mois. Andry Marcel, président de la LFA, a tenu à mettre en place des structures adéquates pour la redynamisation du football dans la région.

Côté cour, des commissions sont mises en place pour répondre aux normes du football moderne. D’entrée, la commission football féminin est mise sous la houlette d’un membre influent de la ligue.

Transfert international. Ensuite, la commission Beach soccer n’est pas en reste. Le nouveau président de la ligue a tenu à intégrer cette nouvelle discipline dans le monde du ballon rond tamatavien. Un calendrier est à l’étude pour développer ce sport tant convoité dans la partie Est de la Grande Ile. Dans la foulée de ces idées nouvelles, une commission spéciale est mise en place pour être responsable du transfert des joueurs sur le « marché international ». Des joueurs évoluant au sein de la ligue ont trouvé preneurs sans que le comité directeur local ne soit au courant des démarches.

En tout, ces commissions sont à pied d’œuvre en vue du championnat fédéral prévu vers mi- mars de cette année. Il en est de même pour la commission discipline qui serait mise sur les rails pour sanctionner les joueurs licenciés pratiquant encore le sport de masse. Cette commission aurait aussi la lourde tâche de détecter les jeunes footballeurs talentueux en herbe pour les insérer dans le sport fédéral.

Il y a un fait indéniable, c’est qu’à Toamasina, le sport dans les « fokontany » a pris une ampleur aussi importante que le sport fédéral. « Le comité directeur a fait appel aux animateurs de quartier d’adhérer à la politique générale de la ligue en matière de développement du football dans la région » a laissé entendre Andry Marcel. Cette philosophie est aussi appliquée au niveau des sections excentriques. Un clin d’œil pour la nouvelle équipe de Marolambo. La mise en place du comité directeur de la section locale est restée le défi des membres de la ligue.

Un nouveau look pour le stade municipal. Quant aux sections de Mahanoro et de Vatomandry, elles ont annoncé le début de leur championnat respectif. Celui de la première section est prévu pour cette semaine. C’est dire qu’une nouvelle entente est entretenue entre la ligue et les sections.

Côté jardin, la pelouse du stade municipal de Toamasina est entièrement recouverte de gazon. Le président de la ligue a mobilisé le monde du football Atsinanana pour redorer le blason de ce stade mythique. Les techniciens en la matière ont mis un mois de travaux pour gazonner l’air du jeu. Fini donc l’état délabré du stade municipal de Toamasina. Un spécialiste en pelouse est affecté pour entretenir ce jardin des footballeurs. Le terrain est ainsi arrosé quotidiennement. Et des matériels sont placés sur le lieu pour éviter les inondations en cas de fortes pluies dans la capitale régionale Atsinanana. Aux alentours du stade, le tableau d’affichage manuel est remis à l’état. Les vestiaires, la salle d’eau et les toilettes sont remis aux normes des stades internationaux. Bref, le stade municipal de Toamasina est devenu un lieu de convivialité entre les amoureux du ballon rond. Aucune séance d’entraînement n’est plus permise, annoncent le comité directeur de la LFA et les membres de l’exécutif de la commune urbaine de Toamasina. Et l’on attend que la performance des clubs participants au championnat de première division régionale » a conclu Andry Marcel président de la ligue de football Atsinanana.

Recueilli par Jean-Claude STEVE

Share This Post