Andry Ravelojaona : « Le sacre de TFMA est mon meilleur souvenir en sport »



Jacaranda
Andry Ravelojaona, Président du club recevant le trophée de l’équipe.
Andry Ravelojaona, Président du club recevant le trophée de l’équipe.

C’est un sacre historique pour les XV Flèches du TFM d’Ankasina, dimanche au Stade Makis, en savourant leur premier titre national après 15 ans d’existence. Son président Andry Ravelojaona dresse le bilan de la saison. Interview.

MIDI Madagasikara (MIDI) : Après 4 ans à la tête du club, TFMA est sacré champion de Madagascar, quel effet cela vous fait-il ?

Andry Ravelojaona  (A.R) : « C’est à la fois un sentiment de fierté et de responsabilité. Fierté car, en tant que supporteur, je ne pourrais cacher mon bonheur, face à cet exploit, car rares sont les équipes de quartier à faire partie de ce cercle très fermé de champion de Madagascar. Quant au sentiment de responsabilité, et cette fois-ci, en ma qualité de président du club. C’est mon meilleur souvenir en sport en général et du ballon ovale en particulier. »

MIDI : Formée essentiellement de jeunes joueurs, quel est le secret de la réussite de votre équipe ?

A.R : « Je peux vous certifier que la préparation de TFMA à été entamée dès le lendemain de la fin de la saison passée, autrement dit dès que l’équipe a échoué en finale du Top 8 en 2012. Après deux tentatives ratées, le moral de l’équipe est gonflé à bloc pour remporter le titre. Chose promise, chose due, car l’objectif est atteint. Pas de solution miracle, la préparation, la confiance mutuelle entre les dirigeants, les joueurs, les coachs et les parrains, sont les clés de la réussite. Notre club est aussi une pépinière de talents car nombre de nos pièces maîtresses ont été recrutées par les autres clubs. Actuellement, on repart sur une nouvelle base avec des jeunes joueurs âgés entre 16 et 23 ans, mais les premières formations du club entre autres Loda, Dougle, Solo  sont toujours là pour étoffer la relève ».

MIDI : Votre prochain programme ?

A.R : « Après le sacre au Top 8, les prochains défis sont la Coupe du Président, la Super Coupe, mais surtout la Coupe de l’Océan Indien. Comme il n’est pas facile de remporter un titre, il est encore plus difficile de le garder et notre mission sera de rééditer notre exploit pour 2014.»

MIDI : Votre message ?

A.R : « La victoire et le titre ne sont pas destinés forcément à une grande équipe, mais avec la collaboration et la prise de responsabilité de tout un chacun, rien n’est impossible. Et encore une pensée à toutes les personnes qui œuvrent pour la bonne marche du club, notamment Silver Star ».

T.H

Share This Post