Football Elections : Ahmad, seul candidat à sa propre succession !



Jacaranda

La Commission électorale a tranché ! Des 36 personnalités qui ont visé une place au sein du comité exécutif de la Fédération Malgache de Football, il ne reste plus que 25 candidatures valides.

Coup de théâtre, hier, au siège de la Fédération Malgache de Football lorsque la Commission Electorale de la FMF a annoncé qu’il ne restait qu’un seul candidat en l’occurrence Ahmad pour le poste de président de la Fédération au cours des élections des membres du comité exécutif du 15 mars prochain à Mahajanga.

L’autre candidat déclaré Andrianirina Max Fabien ne remplissait pas en effet, les conditions requises pour être éligible avec notamment une photocopie du bulletin N°3, une procédure interdite par la loi, mais également une insuffisance de la caution stipulant qu’elle doit émaner d’au moins trois ligues régionales. Max Fabien Andrianirina en avait bien deux, avec celle de la Ligue de SAVA et celle du Bongolava, mais là aussi, les deux cautions ne sont pas conformes en étant des copies mais également comportant une mention « au poste de membre du Comité Exécutif » et non de candidat à la présidence pour le cas de la Ligue du Bongolava.

Mais Max Fabien Andrianirina ne se trouvait pas seul dans son cas, puisque d’autres candidatures pour faire partie des membres du comité exécutif ont été refusées.

Notons en premier celle du président  de la Ligue de Haute Matsiatra, Hilarion Rarison, qui n’a même pas pris la peine de démissionner de son ancien poste comme l’exige la procédure.

Il y a aussi la candidature de Brice Andrianomenjanahary, l’ancien président de la Commission des arbitres, qui a « oublié » de signer sa demande. Une petite erreur qui a coûté cher mais selon le vice-président de la Commission électorale, Landry Ramarojaona, il ne juge pas à la tête du client mais bien selon les critères exigés.

Et pour bien montrer que la commission ne fait pas de clientélisme, elle a aussi écarté les candidatures des membres de la commission juridique qui n’ont pas rempli tous les critères dont celle de Herinirina Razafisoahanana et Claude Norbert.

On notera le retour du DG de la CNaPS, Arizaka Rabekoto Raoul, qui effectue ainsi son retour au sein du comité exécutif, du moins s’il est élu. C’est presque une certitude qu’il a compris que pour développer ce football qu’il aime par-dessus tout, il n’a pas le droit de rester les bras croisés. Reste à espérer qu’il va pouvoir s’entendre avec Ahmad et ses amis avec un objectif commun du genre ensemble réussir.

Clément RABARY

Share This Post