Tennis sport études : Quatre jeunes à la recherche de l’excellence



Jacaranda
Les jeunes pensionnaires avec le Président et le DTN du tennis.
Les jeunes pensionnaires avec le Président et le DTN du tennis.

A un rythme scolaire de 4 heures le matin et d’entrainement de 2 heures au moins par jour l’après-midi, les pensionnaires du centre de sport études d’Ampefiloha dans la section tennis ne lâchent pas ! De 12 à 15 ans, l’on pense qu’ils voudront rentrer après une semaine de ce rythme. Mais non. Mioty Razafindrakoto, Tsantaniony Hariniaina, Marcel Rabenirina et Radonirina Fanantenantsoa s’accrochent. Ils prennent leur petit déjeuner à l’académie nationale des sports, ils étudient au CEG Ampefiloha et au lycée d’Ampefiloha, ils déjeunent toujours au complexe scolaire, ils sont véhiculés pour jouer au tennis à Ankatso sous la houlette de Dina Razafimahatratra et de Rakotoarisoa Bleu. Voilà le rythme, 5 jours sur 7. Le week-end est là pour se reposer mais toujours au centre. Les sorties sont exceptionnelles sur autorisation fédérale et à la demande des parents car dans le contrat de ces sports –études, ils doivent être au centre 10 mois sur 12. Trois tennismen sur 4 sont de Tana et Marcel vient de Mahajanga. Le ministère des Sports prend en charge les études, le transport, les soins, les repas, les assurances et les honoraires des coaches.  La fédération s’assure que tout va bien côté matériel. Notons que ce sont tous des enfants de coach et d’entraîneurs donc le rythme est déjà là et ils ont accepté les conditions sans rechigner. La première semaine n’a pas été facile car un peu épuisante mais sinon tout va bien pour nos jeunes. A Ankatso, Si le tennis aligne 4 pensionnaires, Ampefiloha abrite près de 60 jeunes vivant le même rythme mais dans plusieurs disciplines à savoir le handball, le basket-ball, le judo, le tennis de table, la natation, l’haltérophilie, le tennis et l’athlétisme.

Anny Andrianaivonirina

Share This Post