Football Atsinanana : Chamboulement au sein des clubs et du championnat



Jacaranda

Finalement, neuf clubs ont été en course lors de la première journée de la ligue de football Atsinanana. Des joueurs ont boudé le début du championnat pour des raisons de mutation ou de contrat non exécuté. Et le sang a coulé sur le terrain à la suite des engagements musclés des joueurs. Ce sont les images que l’on a retenues lors du week-end au terrain de l’ADEMA sis à Ambalamanasa Toamasina. Le stade municipal est encore resté inondé depuis la pluie qui a sévi sur le grand port. Et c’est ainsi que le début du championnat est reporté d’une semaine. Côté administratif, les nouveaux membres du comité directeur de la Ligue de Football Atsinanana ont retenu la réserve de qualification du club Fly AMA de Vatomandry. Ce dernier a prouvé qu’il n’est pas relégué en deuxième division à la publication du calendrier régional. Par contre, le club ATAFANA a déjà payé le droit d’engagement mais est resté sans défense face à la situation. Le premier chamboulement a plané et a touché même la gestion financière de chaque club participant à la course au titre régional. Un déplacement dans le district de Vatomandry est annoncé. Il est à souligner que la gestion administrative de certains clubs laisse à désirer. Des joueurs ont préféré rester chez eux faute d’entente avec les dirigeants de club. Un bon nombre des stars du football Atsinanana ont brillé de par leur absence sur le terrain. Pourtant, les mutations sont conformes au niveau de la ligue jusqu’au 31 janvier dernier. Dans les tribunes, on chuchote que des clubs sont en attente d’une nouvelle ouverture de mutation pour « récupérer » les meilleurs joueurs lors de la dernière saison sportive. En tout cas, le litige est resté au sein des grands clubs régionaux. Certains ont même dépêché une missive auprès de la LFA pour les sanctions infligées à leurs nouvelles recrues et/ou anciens joueurs. Côté jardin, la fusion entre le club du FIFAFIFI et TFC nouvellement dénommé FIFAFIFIT-FC a frappé fort d’entrée. La sélection a laminé le petit poucet du « Gasy Foot » sur un score sans appel de 7 buts à 0 dimanche dernier. La formation du « Gasy Foot » a figuré parmi les trois clubs nouvellement promus en première division. L’unique rencontre du samedi et la seconde rencontre de dimanche se sont soldées sur des séries de match nul. MMM et « enfant de joie » n’ont pu se départager et se sont retrouvés dos à dos et 2 partout. Le club du SOS Village d’Enfant et le Stade Olympique de Toamasina se sont séparés sur un score nul et vierge. Le sang à portant coulé lors de la confrontation entre les deux Fortiors. Une pluie de cartons jaunes est même observée tout au long de la rencontre. Mais c’est l’AS Fortior qui a pris le dessus face à son homologue et rival de toujours en l’occurrence le Fortior Club de la côte Est. Houssany Moahamed s’est infiltré entre les deux derniers défenseurs adverses pour placer le cuir au fond du filet du FCE. Malheureusement, cet attaquant feu follet de l’ASF a été sorti sur carton rouge pour un jeu dangereux et violent. La décision des membres du comité directeur de la LFA est attendue au courant de la semaine sur toutes ces affaires qui chamboulent le championnat régional.

Jean-Claude STEVE

Share This Post