Slalom ASACM : Deux pistes comme on les aime !



Jacaranda

L’ASACM va privilégier le côté spectacle pour son slalom du 12 et 13 avril prochain à Bevalala. A cet effet, le circuit long de 1,6 km se présente avec deux pistes et un authentique échangeur comme c’est le cas sur les circuits en Europe.

« Nous avons Bevalala qui est modelable à merci et nous avons œuvré dans le sens d’un meilleur spectacle tant pour le public que pour les pilotes », affirme le président de l’ASACM, Jeannot Rabekoto qui, pour une fois, s’est mis en peu en retrait de l’organisation, car il va sans dire qu’il sera aux côtés de son fils cadet, Frédéric, ce jeune pilote qui est entré par la grande porte au tout dernier slalom du TMF Rally.

Et quand on sait que 2/10 de secondes séparent le jeune garçon de 17 ans de Olivier Ramiandrasoa lors du challenge 4×4, cela signifie qu’il ne lui manquait pas grand-chose pour ravir le titre de champion. Comme sa récente performance l’oblige à travailler un peu plus, Frédéric Rabekoto  sera de nouveau à Bevalala avec de légitimes ambitions. Et ce sera tant mieux pour la bataille.

Sur ce chapitre et pour rester dans les quatre roues motrices, Heribe, quelque peu handicapé par sa sortie de route, rumine aussi sa revanche. Et quand on sait de quoi il est capable, on salive déjà à l’idée de le voir à l’œuvre  avec ce petit côté kamikaze qui caractérise les grands du volant. Car il fait partie de la race des grands et en particulier sur le circuit fermé.

La lutte chez les deux roues ne manque pas non plus d’attrait. Certes Teddy Rahamefy semble être hors de portée mais il y aura cette fois les autres pour ne citer que le bouillant Dom et sa Golf ou encore Soloberg et bien évidemment Chris et sa P.205.

Vivement donc samedi pour les férus de sport auto.

Clément RABARY

Share This Post