Football Atsinanana : L’association des entraineurs mis en place



Jacaranda

« Le niveau du football dans la région n’est point celui des autres clubs de haut niveau des ligues régionales. C’est ainsi qu’on a mis en place l’association des entraineurs. Nous comptons à ce que les échanges entre les coachs viendraient rehausser d’un cran le niveau technique de l’ensemble des dix formations composants la première division régionale » C’est ce que le président de la ligue de football Atsinanana (LFA), Andry Marcel, a lancé à l’issus des trois premières journées du championnat régional. Cette association des entraineurs est actuellement composée des responsables techniques de chaque club et aussi des nouveaux entraineurs licenciés de la CAF. Seulement, un bon nombre de ces derniers n’a pas encore affilié à un club de première division régionale. L’ignorance d’un contrat valide a poussé les niveaux diplômés a briller de leur absence par des bancs de touche. En tout, les nouveaux membres du comité directeur de la LFA ont piloté à vue le déroulement du championnat faute de document de base légué par leur prédécesseur. C’est ainsi que les mutations durant l’inter-saison a posé des problèmes. La récente ouverture des mutations (re)commandées par la Fédération malgache de football a chamboulé les onze de départ de certaine formation. « L’esprit de la FMF à travers cette réouverture des mutations est d’accumuler les meilleurs joueurs sous la même couleur. Le problème est alors dans le camp des dirigeants car chaque club se veut des services d’un poignet de joueur. Pour la LFA, le comité directeur a remis les dossiers afférents au bon soin de la chambre de résolutions litiges pour trancher sur les adversités », a rajouté Andry Marcel dans son intervention. En tout cas, le président de la LFA s’est attelé en personne dans les travaux de réhabilitation du stade municipal de Toamasina. Des travaux de canalisation sont entrepris avec la coupe des gazons depuis le début de la semaine. La séance d’entrainement des jeunes U-15 en vue du critérium jeunes 2000-2001 a perturbé les travaux. Une douzaine de jeunes de Tamatave est sélectionnée en sus des autres venant des sections en périphériques. Une manière pour le LFA de répondre favorablement aux organisations de la Fédération. Et c’est le cas de Haja Rasta, l’attaquant du FCE, présélection pour la préparation à la CAN 2015.

Jean – Claude STEVE

Share This Post