Football : Les Barea pour un nouveau challenge !



Jacaranda
Nono fait partie des présélections pour la CAN 2015.
Nono fait partie des présélections pour la CAN 2015.

Les Barea, du moins les locaux, sont entrés en regroupement depuis lundi au centre technique de Carion. Des Barea nouveaux entend-on dire et sur qui repose l’espoir de tout un peuple. Franck Rajaonarisamba en est conscient…

C’est parti pour un nouveau pari ! C’est le mot d’ordre qui animera désormais le camp des Barea qui suivent, depuis lundi, une préparation sous la houlette de Franck Rajaonarisamba et de ses deux assistants Mamisoa Razafindrakoto et l’Espagnol Moreno Gonzalo.

Premier tri. Pour l’heure, un lot de 27 joueurs compose cette première sélection car bien évidemment la liste est loin d’être figée selon Franck Rajaonarisamba. Une option aussi valable pour les locaux que pour les expatriés. Ces derniers disputeront d’ailleurs un match test, le 22 avril prochain, contre la réserve du FC Lorient sous les yeux de Franck Rajaonarisamba chargé de faire un premier tri.

Une première en fait car dorénavant, l’entraîneur aura la lourde charge de choisir et seuls les joueurs qui lui conviennent pourront s’adapter au jeu très physique de nos futurs adversaires africains.

Inutile de préciser que les préférences de ce staff technique doivent d’abord se tabler sur les capacités athlétiques des futurs membres de cette équipe nationale qui est née, encore faut-il le dire, d’une demande des grands clubs à prendre les affaires en main. Et surtout pour se qualifier à la Coupe d’Afrique des Nations 2015 au Maroc.

Un objectif bien dans nos cordes dans la mesure où notre classement actuel à la 190e place mondiale ne reflète pas du tout notre potentiel compte tenu du fait que Madagascar a été pénalisé par son absence dans les compétitions organisées par la CAF et la FIFA.

Modeste. Comme les choses ont également évolué au sein de la CAF, on n’aura plus droit, du moins pendant les deux tours qui nous attendent, aux grosses cylindrées africaines mais bien à des équipes figurant dans les 30 derniers du classement. Autant le dire, ce ne sont plus des foudres de guerre mais qu’on ne va pas négliger pour autant.

Et si on arrive à mettre de côté toutes les critiques et les notes discordantes, il n’y a pas de raison à ce qu’on ne parvienne pas à se hisser, en restant modeste, dans les matches de poules où les deux premiers de chaque groupe de 7 seront qualifiés pour la CAN 2015.

Une raison suffisante pour faire très attention dans les choix des joueurs. Et pour l’instant, ils sont 27 au centre de Carion mais encore une fois, cette liste peut changer d’un moment à l’autre au fil des championnats des ligues régionales.

Match parfait. D’ailleurs et pas plus tard que dimanche dernier, le DTN Debon Jean François, était là pour voir la grande forme du grand défenseur du COSFA, Romaric, dont le but de la tête contre Elgeco+ reste un modèle du genre. Comme l’homme défend bien, ce serait un gâchis de ne pas le tester avec le groupe.

La même remarque est valable pour Babou, le milieu d’Elgeco+, auteur d’un match parfait car il sait non seulement alimenter en bonnes balles ses attaquants mais il sait aussi défendre. Des qualités dont les Barea avaient justement besoin.

Mais encore une fois, le dernier mot appartient à Franck Rajaonarisamba qui a fait appel à 27 joueurs locaux dont les trois gardiens Anatole (CNaPS), Chrétien (Tana Formation) et Robin (TCO).

En défense, on citera Pierralit et Tobisoa (CNaPS), François, Lanto et Olivier (Tana Formation), Giovanni Oscar de Tiavo TEM, Zenith de l’Ajesaia et Johnny d’Elgeco+.

Le milieu est très fourni dont les quatre joueurs de la CNaPS avec Michael, Njiva, Tovo et Tojo Kely.  On y a ajouté Dino et Tsiresy d’Elgeco+ ainsi que Tsiresy de St Michel,Rinho de l’Adema, Ando de l’Ajesaia et Jean Robert d’Iarivo FC.

En attaque, il y aura Nono et Jimmy de la CNaPS mais aussi Ndimby du COSFA, Fabrice de Tana Formation, le Tamatavien du FCE, Haja, ainsi que Florent de l’Adema.

Clément RABARY

Share This Post