Football Analamanga : Tana Formation reste en tête !



Jacaranda
Tana Formation a pris le dessus face à Elgeco+ et reste en tête du classement.
Tana Formation a pris le dessus face à Elgeco+ et reste en tête du classement.

Le duel au sommet entre Elgeco+ et Tana Formation a tourné à l’avantage de cette dernière qui occupe désormais toute seule le fauteuil de leader du championnat d’Analamanga de football.

Tana Formation confirme le grand bien qu’on pensait d’elle. Hier encore, elle a nettement battu son principal adversaire pour le titre de champion d’Analamanga de football chez l’élite. Deux buts de Rajo ont suffi aux hommes de Franck Rajaonarisamba pour occuper la tête du classement.

Lob astucieux. Et quels buts ! Rajo seul, devant le gardien d’Elgeco+, avait pris tout son temps pour ouvrir du plat de pied le score (30). Le tout avec une maîtrise qui sortait de l’ordinaire avec en filigrane une première feinte de frappe pour ajuster le cuir sur son pied droit. Le tout au nez et à la barbe des défenseurs d’Elgeco+.

Le second but de ce petit bout d’homme est encore meilleur avec un lob astucieux de 25m qui finit de tuer le match (66) qui devint très physique obligeant ainsi l’arbitre à sortir par deux fois le carton rouge. D’abord pour le défenseur d’Elgeco+, Milor, puis par compensation Dax pour Tana Formation.

Cette victoire de 2 à 0 de Tana Formation entraîne de facto un grand bouleversement dans le classement puisque la deuxième place revient désormais à Iarivo FC qui a gagné, hier à Carion, par 2 buts à 1 devant le FC Mama. Les joueurs de la Commune Urbaine d’Antananarivo étaient bien partis en signant un score de 2 buts à 0 avant de concéder un but aux assureurs.

Maintien. Grâce à un meilleur goal average, Iarivo FC se trouve devant l’AS Adema qui ne se faisait pas prier pour infliger une raclée de 4 buts à 1 aux policiers du COSPN. Un réveil qui comble d’aise le staff de l’Adema dont l’objectif est de rester dans les quatre premiers pour avoir le droit de disputer la fameuse Poule des As.

Le grand perdant de cette 11e journée est donc Elegeco+ qui occupe la quatrième place du classement. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé car Yvan, la nouvelle recrue, a déjà montré ses limites. Il est vrai que deux années de purgatoire laissent forcément des traces. Etincelant contre le COSFA, il n’a pas pu cette fois rien faire quand l’opposition est beaucoup plus présente. Il a en tout cas souffert du marquage à la culotte infligée par François.

Se trouvant dans le ventre mou du classement, le COSFA a pris une sérieuse option pour le maintien grâce à sa victoire de 1 à 0 d’hier contre Masinda. Mieux organisés défensivement, les hommes du Général Rasata se sont contentés de l’unique but de cette partie moins plaisante à suivre car les deux formations avaient plutôt eu peur de perdre.

Le dernier match d’hier s’est soldé par un score de parité, 1 à 1, entre PRESCOI de Ando Ramarojaona et le Vesta Team étonnant 5e du classement.

Clément RABARY

Share This Post