Antidopage : La lutte est effective à Madagascar

Les réformes sont en marche. Après un long moment de débat, la ratification de la Convention de lutte antidopage dans le sport a été adoptée lors de la séance plénière des députés de la Chambre basse, jeudi à Tsimbazaza. Une ratification rendue possible par la volonté de l’Etat et l’adhésion de la Grande île à l’Organisation Régionale Antidopage de l’Afrique et à l’UNESCO en 2005. Une convention qui assurera une approche harmonisée des efforts contre le dopage et engage les gouvernements à prendre des mesures telles que la restriction de la disponibilité de substances et méthodes améliorant la performance, la lutte contre le trafic de ces substances et méthodes, et la régulation des compléments alimentaires. « La lutte contre le dopage est une priorité pour la Grande Ile. Afin que nos efforts puissent porter leur fruit, la collaboration de toutes les parties prenantes dont les organisations sportives et les gouvernements est primordiale d’autant plus que Madagascar organise déjà des rendez-vous sportifs majeurs. Comme le Conseil International Olympique est prêt à éradiquer le dopage, Madagascar fera aussi de son mieux pour éliminer ce problème » a expliqué, Jean Anicet Andriamosarisoa, Ministre de la Jeunesse et des Sports, hier devant la presse à son bureau à Ambohijatovo. Mais le ministre déplore le fait que la Grande Ile doive toujours recourir à l’aide de l’Afrique du Sud faute de laboratoire.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication