Jeux des Iles : Le ministre des Sports prend le devant !

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Jean Anicet Andriamosarisoa très confiant de l’avenir du sport malgache.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Jean Anicet Andriamosarisoa très confiant de l’avenir du sport malgache.

La préparation des Jeux des Iles de 2015 va démarrer le plus tôt possible. C’est l’essentiel de la rencontre du ministère des Sports et des fédérations sportives d’hier à Ampefiloha.

D’emblée, le ministre des Sports, Jean Anicet Andriamosarisoa a tranché dans le vif du sujet en faisant comprendre à toutes les fédérations présentes à l’Académie Nationale des Sports, qu’il a laissé aux vestiaires les promesses pour parler des voies et moyens pour arriver à faire de Madagascar le grand vainqueur des prochains Jeux des Iles.

88 athlètes. Et bien avant les débats, inévitables pour plus de clarté, il a déjà annoncé son choix de porter à 88 le nombre des athlètes que la Grande Ile va engager à ces jeux régionaux qui auront lieu à la Réunion.

Et comme il fallait s’y attendre, les discussions se sont portées sur le statut du sportif de haut niveau où le ministère proposait la création d’un Centre National de Sport, de Performance et d’insertion socioprofessionnelle. Un organe chargé de préparer entre autres nos meilleurs athlètes et donc nos porte-fanions pour les Jeux des Iles.

Ce CNASPI composé par des représentants de différents ministères et des fédérations sera chargé de trouver de gérer la préparation et même de trouver des partenaires pour supporter les charges à toutes les préparations.

Ouverture. La toute première place aux Jeux des Iles n’est donc qu’une étape pour arriver à un développement dans le sens le plus large du terme du sport à Madagascar.

Car pour cette fois-ci, les meilleurs arbitres comme les entraîneurs, bénéficieront aussi d’une aide conséquente de ce CNASPI au sein duquel les sportifs de haut niveau auront aussi leur mot à dire. Voire leurs maux à dire car parlant d’une ouverture, le ministre Jean Anicet Andriamosarisoa est prêt à collaborer avec tout le monde dans l’optique d’un meilleur résultat. Une ouverture qui ne peut que faire du bien au sport à Madagascar, concède-t-il avec un ton résolument optimiste. Et il n’a pas du tout tort.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication