Sport pour tous : Faire du sport un vecteur du développement durable

Jacaranda
Les autorités sont venues en masse pour honorer de leur présence la cérémonie de lancement officiel du sport pour tous.
Les autorités sont venues en masse pour honorer de leur présence la cérémonie de lancement officiel du sport pour tous.

Une nouvelle approche impliquant tous les villages malagasy à travers la promotion d’une forte participation citoyenne dans le domaine du sport pour tous a été lancée, hier, à Salehy, Mahanoro.

Neuf mois après la création de la fédération malgache Mada Speed en novembre 2013, le ministère de la Jeunesse et des Sports a lancé officiellement le système sport pour tous « au service de la paix, de l’éducation, de l’environnement et du développement «  SPEED », hier, dans le village de Salehy, Commune Betsizaraina dans le District de Mahanoro. Une forte délégation ministérielle dirigée par le Secrétaire Général, Lovatiako Rakotovao, du Directeur du Sport pour Tous, Falimanana Julien Juste Angelos, du Directeur du TAFITA, Eric Luciano et du DG de l’Académie Nationale des Sports (ANS), Patrice Ranaivoson, du Chef de Région d’Atsinanana et les services déconcentrés. Faire du sport un vecteur du développement durable à travers la conscientisation de tout un village à s’impliquer davantage dans la vie communautaire figure dans les objectifs de ce projet. Le choix du Salehy a été dicté par l’emplacement du site, un village actif et dynamique et dont la population est majoritairement jeune. Pour rappel, c’était en fin d’année 2003 que l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution sur le rôle du sport pour promouvoir la santé, l’éducation, le développement et la paix. Elle a proclamé en 2005, l’année internationale du sport et de l’éducation physique. A travers le décret 2013-789 du 22 novembre 2013, une fédération malgache Mada Speed a été constituée. Une branche de cet organisme national «  le fanoitra Speed »  a été présentée officiellement, hier. Cette dernière qui assurera de la mise en œuvre et la pérennisation du projet en partenariat avec les animateurs en sport pour tous formés pour l’occasion en collaboration avec l’Académie Nationale des Sports (ANS) à Ampefiloha.

Compétition de démonstration. Conjointement avec ce lancement officiel, un jeu rassemblant les petits et grands a été organisé sur place. Plusieurs disciplines et jeux ont été au programme comme la course de canoë, la course « gony », un concours de cyclisme, de marche de 50 m pour les vétérans âgés de plus de 50 ans et une course de vitesse de 50 m pour les jeunes. Une démonstration de football pour tous, de karaté pour tous ont émerveillé les participants et les spectateurs qui sont venus en masse sur le terrain de football pour tous. Un engouement sans faille de la communauté a été constaté. Aussi, chaque samedi, ce mini-festival sera organisé avec des différents jeux et qui se termine par un grand festin auxquels tous les participants sont conviés. «  La population de Salehy (petits et grands) pratique tous du sport et le village deviendra au futur la pépinière du sport dans le District de Mahanoro ». C’est la vision que s’est fixée la communauté locale. Outre le volet sport, on s’attend aussi à un village qui vit en paix et en harmonie, loin de la délinquance juvénile et la population profite d’une source de revenu autonome et pérenne. «  Outre le côté sport, plusieurs volets seront sensibilisés à travers ce sport pour tous comme la santé, la protection des jeunes, l’éducation, la paix, l’environnement, l’emploi, le développement durable » a expliqué Falimanana Julien Juste, Directeur du Sport pour tous au sein du MJL. Dans deux mois, une équipe du ministère fera le feed-back et l’évaluation du village en fonction de l’atteinte des objectifs. Plusieurs partenaires financiers ont répondu présents à l’invitation du MJL pour cette grande présentation du sport pour tous entre autres  l’UNICEF, l’UNESCO, l’UNFPA, la FAO, l’USAID, Peace Corps, le ministère de l’Education Nationale, le Ministère de l’Agriculture et bien d’autres. Au futur, ce sport pour tous sera la pépinière dans toutes les disciplines sportives à Madagascar. Le sport et les sportifs seront les acteurs à part entière du développement durable.

T.H

Share This Post