Kick-boxing – Mondiaux juniors : Rééditer le coup du Cameroun en Italie

Julien est le tireur le plus expérimenté de la troupe en Italie.
Julien est le tireur le plus expérimenté de la troupe en Italie.

Madagascar habitué du podium mondial vise le maximum de breloque en or en Italie aux Championnats du monde de kick-boxing.

L’euphorie sera-t-elle de nouveau présente dans le camp malgache à Rimini en Italie du 06 au 14 septembre lors des Championnats du Monde de kick-boxing, comme cela avait été le cas au cours des derniers championnats d’Afrique à Yaoundé, Cameroun ? La confiance est de mise pour le président de la fédération malgache, Briand Andrianirina qui va aligner nombre de combattants qui se sont illustrés à Yaoundé. Tout est fin prêt. Les long moments de regroupement ont plus que renforcé la technique, la tactique des tireurs. La délégation malgache en partance pour les championnats du monde juniors en Italie de Rimini du 06 au 14 septembre s’envolera demain soir. Lors de leur dernier entraînement qui s’est tenu, hier, au Dojo de l’ASKA aux 67 Ha, les combattants affichent une réelle détermination. Les choses ne s’annoncent toutefois guère faciles, face aux élites mondiales. «  On est confiant et nous sommes prêts à en découdre » a déclaré Julien Rafaralahisoa engagé dans la catégorie des moins de 60kg. Ce tireur aguerri et chevronné tentera d’étoffer son palmarès après le titre continental à domicile en 2012, les deux médailles d’argent en 2011 au Gabon et tout récemment au Cameroun et la médaille de bronze au Championnat du monde seniors de Macédoine en 2011. Cette année, ce combattant le plus expérimenté de la bande et qui disputera sa dernière saison en junior vise le titre mondial, la consécration suprême après tant d’années d’effort. Les autres valeurs sûres de la délégation malgache sont les deux talentueux tireurs qui ont remporté l’or au Cameroun, Rojolalaina de Fianarantsoa et Severin de Toliara. Ce dernier qui a été sacré meilleur combattant de la saison. «  La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions. Les tireurs sont motivés et déterminés à rééditer le bel exploit réalisé au Cameroun », nous a expliqué Gilbert Boto, entraîneur national. Chez les filles, Mioratiana et Faratiana gouteront à leur première aventure internationale, elles qui ont été sacrées championnes d’Afrique au Cameroun. D’autres nouvelles têtes feront également le voyage à savoir Justin de Toliara et Papilika de Fianarantsoa. «  Ce regroupement était le meilleur qu’on a organisé » a expliqué, Briand Andrianirina. La pesée et le contrôle médical se feront dimanche et lundi si les éliminatoires débuteront mardi.

Entraîneurs nationaux: Razanajatovo Gildas et Boto Gilbert.

Garçons :

– 45 kg: Ramanitrinirina Alynoh Stephan Geunole.

– 47 kg: Andrianomenjanahary David Aimé.

– 47 kg: Justin Zafy Mariamo.

– 48 kg: Randriangita Tsiorintsoa Nomenjanahary.

– 51 kg: Papilika Elodie Marolahy Denis.

– 51 kg: Rakotonavalona Rockaya Moussa.

– 51 kg: Randrianiaina Avotra Njakatiana Eric.

– 51 kg: Tolojanahary Eliot.

– 54 kg: Mamonjisoa Severin.

– 54 kg: Farray Pierre.

– 54 kg: Randriaherilala Hardi Wladmir.

– 57 Kg: Rakotondratsimba Jean Luc.

– 57 kg: Razanajatovo Elfazar Fazzaraly.

– 57 kg: Ranaivoson Rojolalaina.

– 57 kg: Randrianjafy Joel.

– 60 kg: Rafaralahisoa Julien.

Filles :

– 47 kg: Andriamiarisoa Miora Tina.

– 50 kg: Razanabahoaka Elisé Faratiana.

– 55 kg: Rasoarinoro Marie Madeleine.

– 56 kg: Razanajatovo Alidah.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication