Ligue des champions : Le choc Adema-CNaPS d’entrée !

Jacaranda

CnapsLa première journée de la seconde phase de la Ligue des champions de football offre des affiches alléchantes à l’image de ce duel, encore faut-il le dire, au sommet opposant l’AS Adema à la CNaPS, le vendredi 26 septembre à Mahajanga.

Une entrée en matière prévue à 11h qui met déjà la pression pour ces deux clubs qui font partie des favoris pour les deux places qualificatives pour la Poule des As.

Autant le dire, il s’agit bien du match à ne pas perdre puisque deux autres formations restent à l’affût de la moindre défaillance. Il s’agit, hasard du calendrier, de l’ASCUM et des Antsirabéens de l’Inate qui s’affrontent le même jour mais à 15h. C’est-à-dire à une heure qui n’arrange pas les Antsirabéens bien habitués au froid du Vakinankaratra. Mais on n’y peut rien car c’est l’avantage de jouer à domicile et aussi incroyable que cela puisse paraître mais explicable dans la mesure où il s’agit d’un choix purement marketing pour attirer les Majungais à venir, l’ASCUM jouera tous ses matches de ce groupe de Mahajanga à 15h.

Entre ces deux rencontres du Stade Rabemananjara, on verra une confrontation entre les deux petits Poucets en l’occurrence le FC Transport et le MMFC.

A Toamasina, on aura également un premier duel intéressant dès 11h entre Elgeco+ et Tiavo TEM dans la mesure où ces deux équipes ont les moyens de prendre les deux places qualificatives.

Moins caricatural que le schéma majungais, on y ajoutera tout juste les locaux du FIFAFIFI qui peuvent venir brouiller les cartes et qui tenteront de faire oublier leur défaite en Telma Coupe devant le Fortior de la Côte Est et bien évidemment le public tamatavien qui, cette fois, n’a plus d’autres choix que de soutenir ce seul représentant de la Ligue d’Antsinanana.

Le FIFAFIFI aura d’ailleurs une chance de gagner d’entrée face au modeste Fomela d’Ambalavao.

Et il a intérêt à le faire car dans ce groupe tamatavien, il y a un quatrième larron en l’occurrence l’Ajesaia qui aura tout juste à trouver le bon rythme pour battre le FC Ilakaka qui poursuit son apprentissage du haut niveau. Comme tous les outsiders du reste…

Clément RABARY

Share This Post