Volley-ball – CCCOI : 12 joueurs de la GNVB à la conquête du titre !

L’équipe de la GNVB est  prête pour la grande bataille en terre seychelloise. (Photo d’Archives).
L’équipe de la GNVB est prête pour la grande bataille en terre seychelloise. (Photo d’Archives).

L’équipe championne de la GNVB va attaquer la CCCOI aux Seychelles avec beaucoup de confiance et de sérénité.
La coupe des clubs champions de la zone 7 de volley-ball, prévue aux Seychelles du 16 au 23 novembre courant, constitue l’événement phare de cette fin de saison. Cette année, Madagascar sera représenté par l’équipe championne masculine, la Gendarmerie Nationale Volleyball (GNVB) de Vakinankaratra. Ce triple champion de Madagascar aura la lourde responsabilité de faire honneur au volleyball malgache dans ce pays où cette discipline est roi. L’objectif est de vaincre le signe indien après plusieurs années où les équipes de la Grande Île n’ont plus remporté de titre.

Au complet. Cette année la GNVB a mis le paquet pour concrétiser cette mission. Sous la férule d’Etienne Raharifena, les coéquipiers de Zo espèrent rectifier le tir en remportant ce précieux sésame. Réalisant un sans-faute lors du Championnat de Madagascar, la GNVB espère poursuivre dans cette dynamique, ayant notamment enregistré l’arrivée de nouveaux éléments à l’instar du passeur Feno et du central Andry. «  On a décidé de recruter ces deux joueurs après la dissolution de l’AS Tiavo. On a déjà fini la mutation » a déclaré le président du club, le Colonel Heriniaina Rakotomalala. Autant dire que la représentante malgache aura une belle carte à jouer, possédant en son sein des joueurs de grande qualité et expérimentés des rendez-vous indianocéaniques. La délégation malgache composée de 13 membres dont 12 joueurs et un entraîneur s’envolera pour les Seychelles ce jeudi 13 novembre. « Nos joueurs continuent les entraînements dans la petite salle du Palais des Sports jusqu’avant notre départ. Pour cette 3e participation, on vise le titre même si la mission s’annonce très difficile devant les Seychellois hôtes de la compétition et surtout les Réunionnais. Notre avantage cette année est que l’équipe est au grand complet et aussi les frais de déplacement ont été réglés d’avance. Une situation ayant affecté la morale de la troupe qui a attaqué avec beaucoup de confiance la préparation » a expliqué le président du club. La GNVB sera dans la poule A avec l’équipe championne des Seychelles, Beauvallon, la championne de Mayotte Zamifi, la vice-championne de la Réunion, Saint-Denis, la vice-championne de Maurice Curipepe et la vice-championne des Comores.

Chez les dames, les joueuses du Stef’Auto d’Atsinanana habituées de cette compétition vont tenter de reconquérir le titre après celle ratée de 2013 à Maurice. Elles évolueront dans la Poule B aux côtés de l’équipe championne de la Réunion.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication