CAN-2015 : Six dernières places à prendre

Jacaranda
Les Eléphants de Côte d'Ivoire s'entraînent sous la direction du sélectionneur Hervé Renard, le 18 novembre 2014 à Abidjan.
Les Eléphants de Côte d’Ivoire s’entraînent sous la direction du sélectionneur Hervé Renard, le 18 novembre 2014 à Abidjan.

Il reste six billets à prendre pour la CAN-2015, mercredi à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires où des équipes comme la Côte d’Ivoire d’Hervé Renard, le Congo de Claude Le Roy ou le Nigeria, tenant du titre, jouent gros.

Ils sont déjà dix à avoir leur place pour la compétition phare du continent africain (17 janvier-8 février): l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Burkina Faso, le Gabon, le Cameroun, le Cap-Vert, la Zambie, la Tunisie, le Sénégal, sans oublier le pays hôte, la Guinée équatoriale.

Le tirage au sort aura lieu le 3 décembre à Malabo, capitale équato-guinéenne.

Keshi ou Le Roy, ou les deux ? Dans ce groupe, l’Afrique du Sud est déjà qualifié. Le Nigeria, qui reçoit les Bafana Bafana, et le Congo, qui se déplace au Soudan, sont au coude à coude avec 7 points. Il y a des belles histoires en perspective. Si Claude Le Roy, coach du Congo, se qualifie, ce sera sa 8e CAN. Si Stephen Keshi, sélectionneur emblématique du Nigeria obtient le billet, il pourra savourer, lui qui avait été limogé avant d’être renommé à son poste. Peut-être que les deux hommes peuvent y aller ensemble, le Congo pouvant terminer meilleur 3e en cas de succès.

Une égalité à trois ? Dans cette poule l’Algérie est qualifiée. En fonction des résultats des deux derniers matches, il pourrait y avoir une égalité à trois entre Mali, Malawi et Ethiopie qui auraient chacun 6 points. Il faudra alors départager ces trois là dans leur mini-championnat: ils seraient à égalité de points entre eux, et c’est donc la différence générale des buts dans les matches de ce trio qui désignera l’heureux élu.

Un nul suffit aux Eléphants. Le Cameroun, déjà qualifié, reçoit la Côte d’Ivoire d’Hervé Renard qui a besoin d’un nul pour ne pas s’inquiéter de l’autre match. Si la RD Congo ne gagne pas contre la faible Sierra Leone, les Eléphants seront tout de même qualifiés en cas de revers. Dans le groupe E, le suspens est total. Aucun qualifié et les quatre équipes Guinée, Ouganda, Ghana  et Togo peuvent encore y croire. Le Ghana devra se passer de son attaquant vedette André Ayew, blessé et forfait.

T.H

Share This Post