« Moraingy » Réunionnais : Vers la mise en place d’un Comité Océan Indien

Les démarches sur la reconnaissance du « moraingy » réunionnais en tant que sport pour tous sont en négociation avec le ministère de la Jeunesse et des Sports à travers la direction du sport pour tous. Le Réunionnais, Jean-René Dreinaza qui a apporté cette discipline au pays est de passage à Madagascar. «  Nous allons promouvoir le « moraingy » en tant que sport et culture éducatifs, mais non pas de discipline olympique. Le « moraingy » réunionnais est reconnu par l’Etat, et l’objectif est qu’il sera reconnu comme patrimoine mondial de l’UNESCO » a-t-il expliqué, hier, à l’Hôtel Colbert lors de la présentation de sa biographie écrite par Jean-Paul Géréone. C’est un ouvrage qui trace le parcours de ce sportif réunionnais qui a pratiqué la boxe française savate, et aussi du « moraingy » réunionnais. Pour rappel, Jean-Réné Dreinaza a commencé à pratiquer le moraingy en 1989 et est venu à Madagascar pour la première en cette année. En 2001, un tournoi de l’Océan Indien de moraingy réunionnais a été organisé au Gymnase de Mahamasina. « On va reprendre ce qu’on a commencé depuis 2001 », a-t-il lancé, hier à Antaninarenina aux côtés de Parfait Rakotonindriana et de Abdou Nadjimoudine, les deux représentants de cet art martial à Madagascar. La mise en place d’un comité Océan Indien est en cours avec la Réunion, Comores, Rodrigues, Mayotte, Maurice et Madagascar. Et pour ce faire, une formation de cadres est primordiale avant les échanges inter-îles prévus à l’horizon 2016.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication