Tour de Mada : Walt Dewinter à la régulière !

Jacaranda

WALTDEWINTERLe Belge Walt Dewinter a enfin pu gagner le Critérium de Mananjary en bouclant les 30 tours sans le moindre arrêt. Une victoire qu’il savoure même si le maillot jaune reste la propriété de l’Ivoirien Cissé Issiaka.

Le Critérium de Mananjary d’hier offre une fâcheuse impression du déjà vu avec Emile Randrianantenaina qui effectue les ¾ du parcours en tête avant de céder devant l’armada étrangère. Au bout, c’est encore le Belge Walt Dewinter qui franchit la ligne en premier mais à la différence du critérium de Toliara et celui de Manakara, il a cette fois bouclé les 30 tours sans utiliser le joker qui lui permettait de faire un tour en moins.

Emile devant. Cette fois, il est allé jusqu’au bout en laissant Emile Randrianantenaina faire tout le boulot aux côtés du Français Anael Biemon ainsi que de l’autre Belge, Alexander Cools.

Juste derrière ce groupe d’échappée, il  y a le camp ivoirien qui faisait bloc pour protéger son maillot jaune, Cissé Issiaka, lequel se contentait de gérer au mieux sa première place. Et cela a marché jusqu’au moment où Walt Dewinter aidé par Dama Miarantsoa décident de briser la barrière ivoirienne pour monter aux avant-postes.

Seulement à l’heure de conclure, l’entente entre Français et Belges finit par saquer le moral de Dama Miarintsoa qui dut se contenter de la 4e place.

Polyvalent Cissé. Walt Dewinter boucle les 90km du critérium de Mananjary en 2h 28mn 23 sec. Les Français Benjamin Fourche et un Anael Biemon revenu à un meilleur niveau, sont respectivement 2e et 3e.

Comme le peloton n’était pas loin, Cissé Issiaka garde le maillot jaune où, de l’avis des techniciens, il sera difficile à déloger. L’Ivoirien est en effet connu pour sa polyvalence et les montagnes de Ranomafana tout comme la montée d’Andohanakoho ne lui font pas peur.

En tout cas, si Cissé Issiaka parvient à recoller au peloton, il ira vers le sacre, encore faut-il le dire, est attendu. Comme d’habitude en effet, le Tour d’Anosy de dimanche ne pourra changer grand-chose. Eh oui…

Clément RABARY

Telma Fibre Vibe

Share This Post