Sports de combat : Le jiu jitsu plus populaire que jamais

Jacaranda
Hery Mamy Rabarisoa élu à la tête de la FMBO.
Hery Mamy Rabarisoa élu à la tête de la FMBO.

Le jiu jitsu ne waza qui a sa fédération, le jiu jitsu brésilien qui devient de plus en plus populaire, les formations qui sont programmées sans cesse. Rien à dire, le jiu jitsu a enchanté le jeune malgache et devient le sport de prédilection des jeunes lycéens et universitaires.

Le aikido fort de formations. La discipline aikido aussi s’est réveillée. Avec Rosin Salava, relance de formations dans plusieurs régions de Madagascar. Il n’est pas le seul à s’atteler avec son tenchi aikido car l’école de Diégo, de Fort Dauphin sont là, discrètement mais efficacement tout comme l’aikido malagasy miray.

Le judo en mal de stars. Un président de fédération presque invisible, heureusement que son équipe sait le soutenir ; des ligues qui bougent malgré le manque de soutien de fédération ; et surtout des clubs qui vivent tant bien que mal, voilà le nouveau judo 2014. Cette discipline se cherche ses stars actuellement.

Le karaté à la reconquête de son aura d’avant. Il fut un temps où le karaté malgache remplissait le gymnase de Mahamasina ou le Palais des Sports. 2014 revoit les compétitions des ligues ou de sections qui remplissent le gymnase. Mais l’aura d’avant n’est pas encore revenue. Miora Razafindrakoto s’est illustré en obtenant son diplôme de formateur. La petite Kaliana Rakotobe et d’autres jeunes aussi se font des noms à l’international tout comme des jeunes comme Felanasandratra Aina Mampionona 1ère à l’Open de la Réunion. Mais il faudra plus pour revoir des ères comme celles des Olivier Randrianambinina en kumité et Miora Razafindrakoto en kata.

Boxe et taekwondo : Retour à la normale. Bravo pour les élections réussies des nouveaux membres de ces deux fédérations qui ont fait couler beaucoup d’encre. Herimamy Rabarisoa revient à la tête de la fédération malgache de boxe olympique et Andry Ramanantsialonina devient dirigeant de taekwondo après avoir été DTN et compétiteur.

Anny Andrianaivonirina

Blueline Air Fiber

Share This Post