ANS – Sport études : Les boulistes s’invitent à la fête !

Grande première dans les annales de la pétanque malgache avec l’arrivée de quatre jeunes boulistes malgaches au sein de la grande famille de l’Académie Nationale des Sports dans sa section Sport-études.

Le groupe conduit par le récent vainqueur du prestigieux tournoi Masters de France, Fitahiana Randrianantoandro comprend aussi Nirison Razafimanantsoa, Judicaël Ratianarison et Hery Razafindrainibe.

Comme son nom l’indique, ces quatre garçons vont bénéficier de la formule sport –études de l’ANS c’est-à-dire une matinée pour les études et l’autre moitié pour l’entraînement. Ou mieux une formation car pour l’instant, il leur reste à trouver un entraîneur car le rôle de Max Randriantefy se limiterait plutôt à la préparation psychologique.

Et comme l’ANS n’est pas du genre à faire les choses à moitié, ces boulistes vont pouvoir intégrer les bancs du Lycée Moderne d’Ampefiloha, tandis qu’un autre dans l’option BTP va entrer dans le Lycée Technique d’Ampefiloha.

Et ce n’est pas tout car ils vont aussi bénéficier d’une bourse de 60 000 ariary par mois, une somme destinée à couvrir leurs besoins quotidiens outre que ceux pris en charge par l’ANS où ils sont logés, nourris et même véhiculés dans le cas où l’entraînement se déroulerait ailleurs.

Le top en fait pour des boulistes qui n’ont jamais été à pareille fête. Pour une discipline plutôt habituée à se contenter de la préparation individuelle de chaque joueur et hors cadre légal, ce choix d’intégrer l’Académie Nationale des Sports aura certainement un impact positif pour ce qui est du résultat.

L’optimisme est en tout cas de mise avec un séjour et des études tout frais payés puis un bon encadrement incluant le grand Max Randriantefy qui est un habitué du sport de haut niveau quand sa fille, Dally, faisait partie du top 50 mondial.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication