Beach soccer : Madagascar vise une qualification à la Coupe du Monde

L’équipe nationale malgache de beach soccer après sa probante victoire, à Mahajanga, contre les Seychellois.
L’équipe nationale malgache de beach soccer après sa probante victoire, à Mahajanga, contre les Seychellois.

Profiter de toutes les opportunités offertes. C’est désormais le mot d’ordre de la Fédération Malgache de Football qui va soutenir à fond le beach soccer en vue du championnat d’Afrique et de la Coupe du Monde au Portugal.

Le beach soccer malgache va tout faire pour se qualifier à la Coupe du Monde du 9 au 19 juillet au Portugal. Un objectif ambitieux qui passe par une qualification africaine, où l’équipe malgache est dispensée du premier tour, sans nul doute en raison de ses performances élogieuses sur le plan africain car dans un conteste plus élargi, Jhorealy et ses amis se trouvent à la 50e place mondiale sur 90 pays.

Grands noms. Cette année, les Seychelles vont abriter le championnat d’Afrique du 14 au 18 avril. Les deux premiers de ce rendez-vous vont se qualifier pour le sommet de Portugal aux côtés des grands noms de cette discipline pour ne citer que les champions du monde russes ou encore leurs dauphins en l’occurrence les Espagnols sans oublier la Suisse et l’Italie.

C’est dire que la tâche qui attend les hommes de Solofo Ramarolahy est tout simplement énorme. Mais autant le dire qu’on aura une belle carte à jouer pour peu qu’on arrive à passer l’écueil sud-africain.

Sur ce chapitre en effet, Madagascar affrontera l’ogre sud-africain  avec le match aller à domicile, probablement à Mahajanga, le 13,14 ou 15 mars puis le retour le 20, 21 ou 22 mars.

Comme on ne fait pas d’omelettes sans casser les œufs, la FMF va casser sa tirelire pour offrir aux 18 joueurs retenus après le dernier championnat national une préparation digne de ce nom. Outre les deux matches amicaux gagnés haut la main contre les Seychellois, l’équipe va bénéficier de trois regroupements dont le premier débute dimanche pour ne prendre fin que le 31 janvier. Le second aura lieu, toujours à Mahajanga, du 16 au 26 février, tandis que la date de la troisième échéance n’a pas encore été fixée, mais c’est une certitude qu’elle aura lieu dans la semaine qui précède le match contre l’Afrique du Sud.

En attendant, voici les noms des 18 joueurs convoqués pour le premier regroupement. Une liste qui peut évidemment changer car tout dépend de la forme de chaque joueur mais aussi de la stratégie adoptée par le staff technique  qui inclut logiquement l’arbitre international de beach soccer, Hachim Said Nassur , déjà présent au dernier championnat du monde en Tahiti, du Dr Claudio Randrianarison, de Jean François Rabemananjara et de Lala Roméo Frédéric Li-Hio-Sien.

Gardiens de but : Rafalimanana Jhorealy (Manakara) et Rakotonirina Robin (Majunga).

Défenseurs : Oscar Giovanni (Morondava), Rasolomandimby Bernardin (Toamasina), Razakamanana Aurélien (Morondava), Toky (Fort-Dauphin), Ymelda (Toamasina), Rabetsizaraina Dominique (Vatomandry) et Ratsimarinala Jasmin Juliot (Mahajanga).

Attaquants : Rabeasimbola Tinasoa dit Tsiliva (Morondava, Rakotoson Anderson (Morondava), Rafidison Aimé dit Pako (Majunga), Ralainirina Lucien Darlin (Manakara), Razafimahatratra Flavien (Toamasina), Rakotonirina Claudio (Vatomandry), Andrianambinina Ruffin (Fort-Dauphin), Ravalison Juvence (Soanierana Ivongo) et Mamy Domoina Fabrice (Toamasina).

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication