Jeux des Iles : Le regroupement débutera d’ici peu

Jacaranda
Le ministre Jean Anicet Andriamosarisoa a mis sur terre un oranger de Sicile.
Le ministre Jean Anicet Andriamosarisoa a mis sur terre un oranger de Sicile.

Les actions continuent. Les projets sont nombreux pour le ministère de la Jeunesse et des Sports pour cette année 2015.

Sauf changement de programme, le regroupement pour les 9e Jeux des Iles de la Réunion débutera dans quelques semaines a expliqué le ministre de la Jeunesse et des Sports, le Dr Jean Anicet Andriamosarisoa. Une annonce faite par le ministre, hier, à l’occasion de la journée de reboisement à l’Institut National de la Jeunesse à Carion. « Nous allons améliorer la quatrième place, le résultat obtenu aux Seychelles en 2011 » a expliqué le ministre. Le regroupement est déjà lancé pour les sportifs qui bénéficient du projet sport-études à l’Académie Nationale des Sports à Ampefiloha. Initialement prévu fin janvier, le début du regroupement a été ajourné. «  Une des raisons qui a causé le report du regroupement national est l’occupation des infrastructures devant accueillir les athlètes, à savoir le Gymnase d’Ampefiloha et d’Ankorondrano, par les sinistrés du cyclone Chezda  », a avoué le ministre. Le regroupement s’étalera en plusieurs phases avant la préparation continue jusqu’avant le départ. Si on se réfère à la politique générale de l’Etat présentée par le Premier-ministre, Jean Ravelonarivo, 300 athlètes seront à préparer pour les Jeux des Iles et 50 athlètes pour les Jeux Africains. Concernant ces derniers, le ministre de rappeler que si les Jeux de la Réunion seront bien préparés, on n’aura pas de problème pour les Jeux Africains de Brazzaville prévus pour le mois de septembre.

Non ingérence. Avec l’élection au sein du Comité Olympique Malgache, le ministre a martelé son impartialité. «  Le ministère n’a pas de candidat pour cette élection, mais, insiste sur le respect de la loi et du texte pour les fédérations qui peuvent voter », a-t-il expliqué. Et de continuer que les dérogations spéciales délivrées pour les fédérations n’étaient pas à but électoral mais dans la politique de la promotion de ces disciplines. A propos de cette journée de reboisement, le ministre en personne a mis sur terre un oranger de Sicile dans l’enceinte de l’INJ.  Le choix des arbres fruitiers et de l’INJ ont été dictés sur la possibilité de suivie de ces plantations.

T.H et Stéphane Pierrard (Stagiaire)

Blueline Air Fiber

Share This Post