Football – Jeux des Iles : Madagascar part avec un lourd handicap !


footballJouer vendredi et arriver à la Réunion juste la veille. C’est le lot de nos deux équipes de football qui partent ainsi avec un handicap car les Barea à peine installés vont devoir livrer des matches dont l’enjeu est pour le moins capital.

Madagascar-Seychelles à 18 h chez les hommes et Madagascar-Maurice à 16 h chez les dames, au stade Ivoula de Saint Denis pour ce même vendredi !   C’est le pari qui attend les Barea qui n’ont pas d’entrée le droit à l’erreur, histoire d’éviter les Réunionnais lors des demi-finales croisées de cette 9e édition des Jeux des Iles.

Gros risque. Reste à espérer que tout ira pour le mieux pour la délégation malgache qui n’a pas choisi la facilité en arrivant sur le tare et donc devant encore s’adapter au climat de l’île. Un gros risque tout de même car les Barea n’ont pas pour ainsi dire de repères.

Mais repères ou pas, les hommes de Franck Rajaonarisamba bien que devant faire équipe avec le « Réunionnais » Mamy Gervais, comme si l’échec seychellois n’était pas suffisant pour ouvrir les yeux sur l’utilisation des joueurs expatriés, sont capables de tirer leur épingle du jeu. Hormis le Saint-Pierrois en effet, tout l’effectif qui a brillé au dernier Cosafa Cup qui s’offrait au passage le scalp des Ghanéens est là.

A moins d’un revirement toujours possible de la part du staff technique, on verra dans les buts Leda mais aussi ses coéquipiers au sein de l’équipe de la CNaPS dont Toby, Njiva, Michael, Simouri et surtout le buteur Nono dans le onze de départ, tant l’équipe championne de Madagascar incarne la stabilité mais aussi une très bonne mentalité née de l’éducation maison dont est aujourd’hui fier le DG Arizaka Rabekoto Raoul.

Jokers de luxe. A ce lot déjà impressionnant vont s’ajouter d’autres cadres comme Dina, Lanto et François de Tana Formation mais aussi le latéral gauche Zenith qui s’affirme au fil des rencontres.

On notera aussi la présence des jokers de luxe dans le groupe avec Dino et Bela d’Elgeco+ mais également Diop d’Iarivo FC. Bref, tout devait aller au mieux pour les hommes. Le seul problème a trait au second gardien puisque Franck Rajaonarisamba a préféré se rabattre sur le gardien remplaçant d’Elgeco+, Eddy, envoyant ainsi à la trappe le grand Damien de Tana Formation.

Chez les dames, on ne devrait pas connaître trop de problème car la version corrigée de Malama et Rabry après l’élimination contre l’Ouganda semble tenir la route.

Une fois de plus, la Majungaise Sophie Farafanirina devrait être à même de confirmer sa grande classe pour offrir à Madagascar la première marche du podium féminin à la Réunion. Mais comme le football n’est pas une science exacte, il vaut mieux prendre des précautions supplémentaires.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.