Portraits : Embony Elodie et Damien Lorin, les maîtres de l’athlétisme malgache

Embony Elodie a remporté 4 médailles à La Réunion.
Embony Elodie a remporté 4 médailles à La Réunion.

En athlétisme, ils sont deux à réaliser un triplé inédit aux 9es Jeux des Iles de l’Océan Indien à La Réunion. Il s’agit d’Elodie Embony, médaillée d’or en 100 m, 200 m et 4×400 m et de Damien Lorin Razanandrafomba 400 m, 800 m et 4×400 m. Portrait des deux sportifs talentueux.

 Elodie Embony. Elodie Embony Vanessa, la sprinteuse malgache est un phénomène. Une jeune femme de 28ans, capable d’aller titiller les redoutables réunionnaise et mauricienne sur ses disciplines reines, le 100 m et le 200 m. Elodie a commencé à pratiquer l’athlétisme en 2001 au sein de l’Asport, quatre ans plus tard, elle rejoint les rangs de l’ASCUT Atsinanana en 2005 et ce jusqu’en 2011. Et c’est depuis 2013 qu’elle est sociétaire de la CNaPS Sports Analamanga. Plusieurs fois championnes de Madagascar dans cette épreuve reine, elle a été élue meilleure athlète au dernier championnat de Madagascar. Pour elle, ses trois médailles d’or aux Jeux de l’ACNOA en 2006 (100-200-4×100) restent les meilleurs souvenirs dans sa carrière « C’était pour la première fois que j’ai gagné toutes mes courses » a-t-elle expliqué. Pourtant, toute petite, elle aimerait devenir nageuse, mais, ses talents en ont décidé autrement. A La Réunion, Elodie a frappé fort où elle a raflé 4 médailles dont trois en or et une en bronze. Ses points forts, elle est déjà habituée à des compétitions internationales et ne craint rien sur la piste. Ses points faibles, elle a un peu de retard en quittant le starting-block par rapport à ses adversaires. Elle a comme idole, Hanitra Rakotondrabe, son coach. Petite par la taille, mais, grand par le talent, Elodie aura encore toute sa chance pour briller sur la scène internationale.

Damien Lorin. L’autre héros, c’est Damien Lorin Razanandrafomba. Ce spécialiste du tour de piste a fait parler de lui au Stade de Saint-Paul à La Réunion. A 25 ans, Damien est une valeur sûre de l’athlétisme malgache. L’aventure de cet athlète originaire de Manakara a commencé en 2007 aux Championnats nationaux des sports scolaires à Fianarantsoa. En 2010, il est entré au sein du club Cospn Analamanga. A ses débuts, il s’est spécialisé dans les courses du 200 m et 400 m, mais, c’était depuis 2013 qu’il a tâté le 800 m. A domicile, Damien est sacré à plusieurs reprises champions de Madagascar. En 2011, il a remporté sa première médaille d’or à l’international aux Jeux Seychellois au 4×400 m. Tout petit, il a pratiqué le volley-ball, mais, comme il était un débutant, il ne se sentait pas à l’aise avec ses coéquipiers. « J’ai un cousin qui a fait de l’athlétisme et il voyage souvent. J’ai aussi cette envie et ai tenté ma chance et c’est gagné » a-t-il expliqué. A La Réunion, Damien a récolté trois médailles d’or sur le 400 m, 800 m et 4×400 m. « Le travail, le respect des consignes sont les secrets de ces réussites » a-t-il continué. Ses points forts, la résistance et la gestion des 50 derniers mètres de sa course. Ses points faibles, au 800 m, il a encore des difficultés dans la maîtrise du rythme. Il a comme idoles, les athlètes jamaïcains Yohan Blake et Usain Bolt. Damien rêverait de devenir policier et va passer le concours cette année étant déjà sociétaire du club Cospn.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.