Football : Les expatriés des Barea à la loupe !


Jacaranda

BAREA-(1)Les comptes à rebours ont déjà commencé pour les Barea qui reçoivent ce dimanche à Mahamasina les Angolais dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Un match auquel, faut-il le souligner, Madagascar n’a pas le droit à l’erreur pour espérer se qualifier à la CAN 2017 au Gabon.

C’est maintenant le branle-bas du combat pour les Barea qui se sont entrainés hier au stade d’Alarobia, histoire de préserver la pelouse de Mahamasina qui a subi un sérieux lifting avec des travaux dirigés par le premier responsable du stade en personne notamment Guillaume Rakotomanana.

Utilisation rationnelle. Autant le dire que le décor est planté pour une superbe rencontre où le petit monde du football attend des dirigeants une utilisation rationnelle de l’effectif des Barea.

Pour appeler un chat un chat, une frange de supporters a peur que l’arrivée des huit expatriés renvoient sur le banc des joueurs confirmés à l’image de Michael Rabeson qui fut un des meilleurs Malgaches aux Jeux des Iles et même du Cosafa Cup mais l’arrivée de Abel Andrianantenaina du Ludogorets Razgrad mais également de Johann Paul qui a depuis cette saison retrouvé un club au Fréjus-Saint-Raphael, un club de CFA en France, risque de lui être fatal. Et si le choix d’Abel ne se discute pas pour la simple et bonne raison qu’il joue dans l’un des meilleurs clubs bulgares, celui de Johann Paul demande à être confirmé, puisqu’il vient de renouer avec les compétitions avec son nouveau club, de CFA qui plus est, après un break de près de deux ans car il n’a plus joué à Amiens.

Carolus titulaire. Comme par hasard, l’arrivée de Zotsara Randriambololona qui joue dans une équipe de 2e division belge, Excelsior Virton, va également renvoyer sur le banc un autre CNaPS en l’occurrence Njiva pourtant revenu à un meilleur niveau comme l’atteste son but de dimanche à Mahajanga. C’est d’autant plus difficile qu’il y a aussi Carolus Andriamahitsinoro de l’US Mouloudia d’Alger annoné comme un titulaire indiscutable.

La question qui se pose alors, c’est de savoir comme on est arrivé à cette situation où il y a trois joueurs pour un seul poste. Voire même quatre au poste de milieu défensif avec Johann Paul, Abel, Mika et Dina Razanakoto de Tana Formation.

Sur le flanc gauche du milieu de terrain, on assiste également à un choix difficile entre Voavy Paulin qui joue au club algérien du CS Constantine et  Jimmy Simouri, le buteur face aux Ghanéens lors du Cosafa Cup. Si l’on y ajoute Baggio Rakotonomenjanahary qui, semble-t-il joue, en ThaÏlande dans un club qui n’a pas de nom, mais un très grand effectif avec un seul gardien, alors l’un des trois serait de trop. Le staff technique qui affirme ne pas faire de sentiment pour arrêter la liste de joueurs, aura donc intérêt à ne pas faire d’erreur et encore moins de favoritisme car il y va de la qualification des Barea.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment