Football- CAN 2017 : Madagascar dans une position inconfortable !



Jacaranda

La 2e journée des matches du Groupe B des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 a rendu un verdict qui n’est pas pour plaire aux supporters des Barea, puisque ces derniers occupent la quatrième et dernière place du lot.

Les choses ont évolué pour les éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon. Et pas en mieux pour les Barea qui se trouvent à la dernière place. La faute au Centrafrique qui a battu la RD Congo chez elle sur le score de 2 buts à 0.

Se refaire une santé. Comme l’Angola a déjà battu au cours de la 1re journée des qualifs le Centrafrique sur le score de 4 buts à 1, les choses se compliquent pour le camp malgache bon dernier avec seulement un point à la suite de son match nul et vierge de Mahamasina et de sa défaite de 1 à 2 en RDC.

Si la situation est moins confortable, les Barea n’ont pas tout à fait décroché, puisqu’il reste encore plusieurs journées pour recoller au peloton et se refaire une santé.

La 3e journée prévue vers la fin du mois de mars 2016 va logiquement permettre aux hommes de Raniry de reprendre goût à la vie avec sans nul doute de nouveaux membres de Barea à même de rendre le jeu plus offensif. Car il va falloir non seulement vaincre mais également soigner dans la foulée le goal average.

Et contre le Centrafrique à Mahamasina, du moins si on parvient à rendre sa pelouse plus lisse, puisque l’idée d’une couverture synthétique n’est plus de mise, on a toutes les chances de s’approcher de l’Angola, l’actuel leader de ce groupe B avec 4 points contre 3 pour le Centrafrique et la RD Congo.

Journée décisive. Une victoire à Mahamasina nous éviterait de terminer bon dernier et devant le Centrafrique, mais l’idéal serait de voir en même temps la RD Congo et l’Angola se neutraliser pour qu’ils ne soient hors de portée.

La quatrième journée qui aura lieu le même mois de mars 2016 sera décisive, puisque les Barea iront en Centrafrique tandis que l’Angola reçoit la RD Congo.

On saura en ce moment si Madagascar possède encore une chance de se qualifier parce que seul le premier du groupe ira au Gabon.

En clair, la tâche des Barea est difficile mais non impossible. Surtout si le staff technique ne s’amuse pas à aligner des joueurs de 4e division française et encore moins de la 2e division thaïlandaise. Eh oui !

Clément RABARY

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Peut etre est il temps de se poser les bonnes questions et de voir les realities en face:

    1) l’equupe serait elle en measure de mieux jouer sur une meilleure pelouse? (Et ramener des victoires car seul cela compte en competition)

    On pourra regarder dans les statistiques et compter le nombre de victoires acquises( over nombre total de matchs joues) sur de bonnes pelouses, par example ces 5 dernieres annees.
    Pour Madagascar, ceci inclus le stage de MAhajanga en artificial. Je suis sur que les journalustes s+supporters peuvent sortir ce chiffre tres facilement

    2)comprendre les limites de l’equipe et des joueurs

    Nous avons deja du mal a battre les petites equipes de l’ocean indien. Barea a elle vraiment les possibilities, et les talents pour cotoyer les equipes un peu plus fortes?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.