Kick boxing – Championnats du monde : Les héros de retour au pays !

Miora Tiana et Jhonny, les deux médaillés des mondiaux de la Serbie. (Photo Kelly).
Miora Tiana et Jhonny, les deux médaillés des mondiaux de la Serbie. (Photo Kelly).

Après leur belle prestation aux Championnats du monde de kickboxing de Serbie, les combattants malgaches sont arrivés au pays. Ils ont été accueillis comme il se doit.

A 15 h 10, l’avion transportant la délégation malgache ayant  participé aux Championnats du monde de kickboxing a atterri au pays. À l’aéroport d’Ivato, des représentants de la fédération malgache de kickboxing et disciplines associées (FMKD/DA) et du ministère de la Jeunesse et des Sports, parents et amis avaient voulu exprimer leur bonheur envers les combattants revenus au pays avec une médaille d’argent et une de bronze. Le tout dans une ambiance de joie et de satisfaction.

Fierté et bonheur. Ce sont les deux mots qui sont revenus comme un leitmotiv chez tous ceux qui ont fait part de leurs sentiments vis-à-vis du résultat. « Le kickboxing est une discipline où nous excellons. C’est un résultat qui ne fait qu’honorer le sport malgache » a expliqué Faly Razanaparany, Directeur Général de Planification et de la Coordination (DGPC) au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports représentant le ministre en déplacement à Paris pour une conférence à l’UNESCO.

Titre mondial. « C’est ma sixième compétition internationale où j’ai été sacrée vice-championne du monde seniors après ceux des titres de championne d’Afrique et de vice-championne du monde juniors en 2014. Les adversaires étaient toutes de bonnes combattantes surtout les Russes, Comme je suis encore dans la catégorie juniors, mais, surclassée, ce n’était pas du tout facile et j’arrive à tenir le coup. Ma plus grande satisfaction était de battre la tenante du titre en demi-finale » a déclaré Miora Tiana Andriamiarisoa, hier, à Ivato. C’est pour la première fois qu’elle est engagée en K1 rules et elle n’a pas démérité. « Mon prochain objectif est de remporter la médaille d’or mondiale » souhaite –t-elle. Miora Tiana alias Boay Kely est pensionnaire du club de kickboxing de l’Université d’Antananarivo. De son côté, Jhonny Rakotondrabe qui a remporté la médaille de bronze ne perd pas espoir quant à la récupération du titre mondial. Selon Marcel Rasoanaivo, coach en déplacement en Serbie beaucoup de choses ont évolué dans le kickboxing  et qu’il va dispenser une formation très prochainement pour partager les nouvelles expériences à ses pairs. Après ces sommets mondiaux, les combattants locaux vont attaquer les Championnats de Madagascar dans le courant de ce mois. Une occasion pour détecter les futurs éléments de l’équipe nationale en vue des échéances majeures de 2016.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.