CAN 2017 : « Mathématiquement nous sommes encore en course », explique Franck Rajaonarisamba

Jacaranda

FranckLes Barea gardent le moral pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Un optimisme bon teint que tente d’expliquer l’entraîneur de l’équipe nationale, Franck Rajaonarisamba au cours d’une interview.

Midi Madagasikara : Existe-t- elle une chance, si minime soit-elle, pour que l’équipe malgache se qualifie pour les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 ?

Franck Rajaonarisamba : « Le propre d’un sport est de se battre jusqu’au bout. Et dans notre cas, Madagascar n’est pas encore éliminé puisque avec un seul point contre 4 pour l’Angola et 3 pour la RDC et le Centrafrique, mathématiquement, nous sommes encore en course. »

Midi Madagasikara : Cela signifie que vous allez tout faire pour gagner les quatre matches qui restent ?

F.R. : « Bien évidemment. Je pense que c’est faisable car nous allons recevoir à Mahamasina la RDC et le Centrafrique avant de se déplacer à Bangui si la situation politique le permet sinon ce serait encore mieux si on fait tenir le match retour à Mahamasina.

Il reste le déplacement à Luanda mais sur ce point je suis confiant que nous avons toutes nos chances car même par le passé, les Angolais se sont inclinés chez eux face au SOE de Mamisoa.

Avec une bonne dose de volonté, les Barea sont en mesure de se qualifier aux phases finales de la CAN 2017. »

Midi : Mais parfois la volonté ne suffit pas !

F.R. : « C’est vrai. Mais quand je dis volonté, je pense aux moyens de renforcer l’équipe avec de nouveaux éléments. Ce ne seront pas n’importe qui mais bien des joueurs qui sont réguliers dans leur performance. Des joueurs capables de se battre et d’évoluer au plus haut niveau. Et sur ce chapitre, je pense que nos joueurs ont intérêt à rejoindre les grands clubs ou carrément tenter leurs chances à l’extérieur. »

Propos recueillis par Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.