Karaté – Arbitrage : Roger R et Miora R gradés mondialement

karatUne bonne nouvelle pour le karaté malgache. Ces derniers temps, les techniciens malgaches surtout dans le domaine de l’arbitrage ne cessent de se démarquer sur la scène internationale. A l’occasion de la 9e édition des Championnats du monde cadet et juniors du 7 au 15 novembre en Indonésie, Roger Randrianjoary, le directeur technique national de la fédération et Miora Razafindrakoto ont intégré le cercle très fermé des arbitres mondiaux. Cela fait déjà 4 ans que le duo a suivi une formation et a passé l’examen en Indonésie. « Ils peuvent déjà officier dans les compétitions internationales en étant des arbitres mondiaux du World Karate Federation (WKF) », a lancé le président de la fédération malgache de karaté, Solofo Andrianavomanana. Arrivée à ce stade n’est pas une tâche pour ces deux nouveaux juges mondiaux. Miora, la triple médaillée des Jeux Africains dont l’or, l’argent et le bronze respectivement à Johannesburg (1998), à Abuja (2003) et à Alger (2007) s’est reconvertie en arbitrage. Aux Jeux Africains de Brazzaville, elle s’est démarquée en devenant une arbitre continentale et sacrée meilleure juge du tournoi. Quant au directeur technique national, Roger Randrianjoary a intégré le rang de la commission arbitrage au niveau de la confédération africaine de karaté à Brazzaville. En 2016, aux Championnats du monde séniors de Linz en Autriche, Roger et Miora passeront de nouveau l’examen où ils sont à deux marches du diplôme. L’objectif de la fédération est de viser les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo où le karaté sera une discipline de démonstration et surtout aux Jeux Olympiques de 2024 est que la discipline serait une discipline olympique à part entière. « Madagascar aura une arbitre féminin à ces jeux sans compter les combattants » a lancé le président de la FMK.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.