Football – Tournoi de Fianarantsoa : L’AS Adema cartonne d’entrée !

ADEMALe tournoi de Fianarantsoa a permis à l’AS Adema de confirmer sa grande forme contrairement au CNaPS Sport qui, malgré une très belle entame de match, a été tenu en échec par le FC Zanakala.

Une Adema euphorique ! C’est la révélation de cette première journée du tournoi de Fianarantsoa alors qu’on la croyait orpheline de Rinho et Lolody, deux de ses cadres partis au Fosa Junior.

Le temps pour Yves Rabemaromanga de combler le vide par l’arrivée de Sota de Brickaville ainsi que du défenseur de Toamasina FC, Jonah, et l’affaire est réglée.

Demi-échec. Le public d’Ampasambazaha a eu droit à un véritable festival puisque l’AS Adema s’est imposé sur le score incroyable de 6 à 0 avec un doublé de Voavy Kassa mais aussi d’Angelo tandis que les deux nouvelles recrues ont marqué chacun un but.

Un vrai coup dur pour le football fianarois qui ne s’attendait pas à pareille correction et qui, avant le match, avait naïvement cru que l’amalgame entre les meilleurs joueurs de la Jirama et de la Prescoi allaient faire l’affaire.

Dans l’autre match destiné à préparer au mieux nos porte-fanions en coupes africaines, le CNaPS Sport et le FC Zanakala se sont séparés sur le score nul et vierge. Un demi-échec pour les champions de Madagascar qui ont toutefois raté trois occasions nettes au cours des 10 premières minutes pour ensuite baisser de rythme.

Triplé. De toute évidence, la mayonnaise tarde à prendre pour le CNaPS Sport et le nouveau tandem Hery Be – Jeremia Randriambolonana aura encore du pain sur la planche pour retrouver l’efficacité qui a permis à l’équipe de réaliser un triplé coupe, championnat et club champion de l’Océan Indien.

L’absence de Nono, et dans un degré moindre du gardien Leda, ne peut pas expliquer ce raté, car c’en est d’un, puisque tout le monde était là avec une charnière centrale composée de Feno et de Lanto, pas l’ancien capitaine qui a aussi quitté le navire mais le transfuge de Tana Formation. Ronald et Toby se trouvaient sur les côtés tandis que Rija Rasoanaivo et Mika Rabeson tenaient le rôle de deux milieux récupérateurs.  Simouri et Njiva étaient sur les ailes tandis que la ligne d’attaque avait vu Niasexe et Rinjala. Du très solide en fait, mais comme le FC Zanakala était venu pour défendre, la rencontre n’a rien donné. Ou plutôt si, car ce score de parité était perçu par les Fianarois comme une victoire. Et on les comprend…

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.