Tennis : Miary Zo Rakotondramboa à Casablanca !

Jacaranda
Miary Zo Rakotondramboa a un style de jeu alliant précision et efficacité.
Miary Zo Rakotondramboa a un style de jeu alliant précision et efficacité.

Pour un bon coup, celui de Miary Zo Rakotondramboa qui va pouvoir bénéficier d’un stage de deux mois au Centre d’entraînement ITF de Casablanca en est un. Un centre connu pour son sérieux et qui a déjà enfanté des champions africains.

Miary Zo Rakotondramboa suivra un stage encore faut-il le dire de haut niveau au centre ITF de Casablanca pendant deux mois. Une aubaine surtout qu’en marge de ce séjour dans ce centre d’entraînement de haute performance comme on l’appelle, le jeune homme va pouvoir disputer six autres tournois ITF qui le conduira de Casablanca à Tunis et à Alger.

L’importance de tels matches internationaux sous le label ITF est de pouvoir améliorer dans la foulée le classement mondial. Pour la petite histoire et après les trois tournois que Miary Zo a disputé dont le dernier championnat d’Afrique juniors du 8 au 13 février dernier à Tunis, il a grimpé dans la hiérarchie passant de la 1267e à la 789e place mondiale des moins de 18 ans alors qu’il a aujourd’hui 16 ans et des poussières. Un extraordinaire bond, presque 500 places. Et à cette allure, il frappera bientôt dans le cercle fermé des top 100 mondiaux.

Pour revenir à son stage au Maroc, Miary Zo Rakotondramboa a gagné le droit de siéger au Centre de Casablanca après sa 9e place au dernier sommet africain juniors. Mais ce n’est pas tout car son style a plu d’emblée au directeur du centre de Casablanca, Amine Ben Makhlouf.

C’est dire qu’il le trouve très perfectible et qu’il entend en faire un champion comme c’était déjà le cas dès la première année d’existence du centre en 2013 où il avait eu sous sa cape le champion des moins de 18 ans, le Tunisien Aziz Dougas, mais aussi la Burundaise des moins de 14 ans, Sada Mahimana.

Inutile de rajouter qu’à Casablanca, Miary Zo sera en de bonnes mains. Et c’est tant mieux, car il se trouve maintenant sur une phase ascendante grâce aux efforts conjugués des techniciens malgaches dont son entraîneur Ravalitera, mais aussi le DTN Dina Razafimahatratra. On en reparlera…

Clément RABARY

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.