Jeux Corporatifs de la CNaPS : On se bouscule au portillon !

Et c’est parti pour le compte à rebours des Jeux de la Solidarité et de la Fraternité de la CNaPS qui aura lieu les 2 et 3 juillet prochains à Mahamasina. Des Jeux Corporatifs en plus grand tant la CNaPS y a mis tout son savoir plaire pour rameuter tout le monde. Vraiment tout.

Il va falloir innover pour permettre à tout le monde de participer aux Jeux de la Solidarité et de la Fraternité que la CNaPS a choisi pour servir de support à la célébration de ses 60 années d’existence.

A l’allure où vont les choses, la barre mythique des 60 participants va être allégrement franchie tant on se bouscule à l’heure actuelle au portillon.

Un horizon élargi. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce rendez-vous concocté par la CNaPS a de nombreux partisans puisque aux habitués des Jeux Corporatifs d’Antananarivo vont s’ ajouter les organismes internationaux et surtout les membres de l’ASOIMI tels les différents ministères et institutions. Un horizon plus élargi en fait pour rallier cette ambiance forcément festive avec l’animation liée au concours de chachacha qui occupera deux jours durant le gymnase de Mahamasina là où va se tenir la cérémonie d’ouverture de ces Jeux.

Une occasion pour le club des supporters de la CNaPS qui ont droit à une prestation après le défilé avec ce que cela suppose de chaudes ambiances comme savent le faire les protégés du DG Arizaka Rabekoto Raoul mais aussi la fameuse Mutuelle de Tex Randriamanantena qui s’est investie corps et biens pour le succès de ces Jeux de la Solidarité et de la Fraternité.

Les journalistes dans le coup. Un bon slogan qui trouvera certainement tout son fondement pendant ce week-end de rêve où les participants prendront part outre au concours de chachacha, au tournoi de football à 7, au volley-ball mixte, au basket, à la pétanque en triplettes masculines et doublettes féminines, à la belote mais aussi au tennis où les participants seront réparties en trois groupes notamment avec les dames, les hommes de moins de 45 ans et ceux de plus de 45 ans.

Bref le même menu que les Jeux Corporatifs d’Antananarivo. Ce qui explique sans doute cette célérité avec laquelle les anciens habitués se sont manifestés. On citera au risque de faire des jaloux North and South Connexion, Institut Pasteur, Aquamad, BOA, Madarail, la Commune urbaine d’Antananarivo, COGELEC, Galana, Jirama mais aussi les journalistes, les vrais, qui ont déjà repris le chemin des stades pour s’entraîner. Preuve qu’ils prennent ces jeux au sérieux tout en sachant qu’ils viendront pour le plaisir comme la plupart des participants.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.