Football – Coupe des sélections provinciales : Tana et Majunga confirment leur statut de favori !

Jacaranda
Les joueurs de Tana dont Rija Rasoanaivo fêtant le second but de Niasexe.
Les joueurs de Tana dont Rija Rasoanaivo fêtant le second but de Niasexe.

La Coupe des sélections provinciales qui a débuté en fanfare, samedi au Stade Alexandre Rabemananjara, donne cette curieuse impression du déjà vu. Une victoire presque programmée de Tana et de Majunga…

C’est parti pour la coupe des sélections provinciales qui va mobiliser les férus de football majungais pour une semaine entière. Plus encore, la grande forme de la sélection locale plaît au public qui ne manquera pas de venir en masse ne serait-ce que pour soutenir Yasser et ses amis dans cette course à la pactole de 100 millions de nos francs.

Incontournable Tanjona. Une somme énorme qui fait que les autres équipes doivent subir la loi de deux grandissimes favoris en l’occurrence Tana qui a bien fait de faire confiance au CNaPS Sport pour le représenter mais également de Majunga dont l’ossature est formée par des élements de Fosa Junior.

Samedi en tout cas et malgré une entame quelque peu difficile, le staff technique du CNaPS Sport découvre que pour prendre en défaut les Tamataviens, il ne fallait pas passer dans l’axe où Tanjona dicte sa loi mais plutôt sur les ailes.

Et après un nul de 1 but partout de la première mi-temps où Angelitot (34), un des meilleurs Tamataviens, répondit à Lucien (24) pour niveler le score, les choses sont revenues presque à la normale mais il a fallu attendre Feno pour montrer la voie à suivre en prenant à contre-pied le gardien tamatavien.

Gain substantiel. Niasexe a aussi fini par comprendre comment faire en signant un doublé (71 et 86) et finir le match sur une belle marge déjà synonyme de qualification pour les demies.

La seconde rencontre de samedi est une copie de la première avec cette large victoire des Majungais par 4 buts à 1. Mais à la surprise générale, ce furent les Tuléariens qui ouvrirent le score en premier par le biais de l’excellent Alexandre dont le nom figure déjà sur le carnet d’adresse du DTN Jean François Debon tant le joueur a du talent à revendre tout comme celui du Tamatavien Tanjona qui reste le tour de la défense de son équipe.

Mais le temps de laisser passer l’orage et les Majungais reviennent à la charge pour anéantir les espoirs de cette équipe formée par des Fort-Dauphinois dont le maître à jouer du beach soccer Tokindrainy. Sydonnel  (47), Rinho (71), Santatra (78) et Fara Marcelllin (88) ont marqué tour à tour pour obliger maintenant Tuléar à battre Diégo et se qualifier pour les demies déjà synonymes d’un gain substantiel.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.