Ligue des champions : Fosa Junior sort ses griffes !


 Le match de Fosa Junior et TAM se déroulait devant un gradin majungais presque vide.
Le match de Fosa Junior et TAM se déroulait devant un gradin majungais presque vide.

La troisième journée de la Ligue des champions de football a été très prolifique en buts. Tous les grands noms ont réalisé des scores-fleuves et mis ainsi à nue la différence de niveau existant entre les ligues.

Mahajanga a eu hier, une belle occasion de faire la fête avec cette large victoire de 11 buts à 1 réalisée par Fosa Junior qui s’est réveillé après sa contre-performance de 3 buts à 1 concédée face au JET Mada.

Une 3e place de tous les dangers. La victime des protégés de Eva Rasandison d’hier n’est autre que le TAM Port-Bergé balayé sans ménagement par des Majungais survoltés dont un quadruplé de Rinho mais aussi un autre triplé d’Yvon.

Mais dans cette poule de Mahajanga, c’est plutôt le FC Joel qui reste leader après sa courte victoire de 2 buts à 1 devant JET Mada. Ces deux clubs et Fosa Junior occupent pour l’instant les trois premières places qualificatives au tour suivant.

A Fianar, la foudre a encore frappé à Ampasambazaha avec la défaite de Zanak’Ala devant le DFC Fort Dauphin sur le score assez sévère de 3 buts à 1. Un crime de lèse-majesté en fait pour cette équipe qui se voyait déjà au prochain tour, mais qui doit maintenant batailler pour s’extirper de cette 3e place de tous les dangers. Les autres équipes commencent en effet à bouger à l’image de Comato qui signait hier ses premiers points en battant  le FC Real Tsihombe par 1 à 0. L’écart se resserre ainsi, puisque ASJF Capricorne et FC Jocker n’ont trouvé mieux que de se neutraliser (1 à 1).

Plus compliquées. Coup de tonnerre également à Toamasina où le leader, Elgeco, se faisait piéger par l’Ajesaia sur le score de 1 à 0. Comme le Fortior Côte Est signait aussi sa première victoire, cela va rendre les choses beaucoup plus compliquées d’autant plus que le FC Fitama a enfoncé un peu plus la lanterne rouge du groupe tamatavien, le FC 3M.

A Mahamasina, le FC Vakinankaratra s’est offert une troisième victoire synonyme de qualification car on ne voit pas comment CNaPS Sport auteur d’un retentissant 10 à 0 contre l’AJS Melaky, ou encore Tana Formation qui a laminé le SFF FC par 11 à 0 pourraient rater le coche face à des adversaires qui ont échoué jusqu’ici. L’écart est tellement  énorme qu’on se demande si on ferait mieux de plier bagage, car de toute évidence, les dés étaient jetés.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.