SPEPS MADA : Un constat amer des professeurs d’EPS

L’éducation physique et sportive à Madagascar est dans une situation déplorable. C’est le  constat du Syndicat des professeurs d’EPS de Madagascar regroupé au sein de SPEPS MADA, hier, au restaurant Mon Goûter à Andrefan’Ambohijanahary. Au cours de la journée de réflexion sur la conjoncture actuelle et l’avenir des corps sortant de l’école de formation en éducation physique et sportive d’hier, les participants ont fait un état des lieux des problèmes de l’éducation physique et sportive à Madagascar. Une journée honorée de la présence des représentants au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports et du ministère de l’Education Nationale et de l’Académie Nationale des Sports à Ampefiloha. Rien n’a été décidé, mais les participants vont adopter un calendrier de réunion pour les prochaines étapes. Tous les membres du bureau au sein de SPEPS MADA présidé par Lando Razanajatovo étaient présents à Andrefan’Ambohijanahary, hier.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.