Football : Faneva Ima Andriatsima meilleur buteur de la Ligue 2 !

Faneva Ima Andriatsima affiche aujourd’hui la grande forme qu’on ne s’étonne pas de le voir bientôt dans un grand d’Europe.
Faneva Ima Andriatsima affiche aujourd’hui la grande forme qu’on ne s’étonne pas de le voir bientôt dans un grand d’Europe.

Faneva Ima Andriatsimaa va bien merci ! Auteur d’une entame de saison tonitruante, l’attaquant du FC Sochaux Montbéliard se trouve aujourd’hui au devant de la scène en devenant le meilleur buteur de la Ligue 2.

Un doublé dès la première journée contre Troyes et un autre contre le leader actuel de la Ligue 2, Brest, c’est le résultat de Faneva Ima Andriatsima qui affiche au compteur des 9 journées, un total de 7 buts et la première place du classement des buteurs.

Les leçons du passé. Avec une telle performance, il ne pouvait pas passer inaperçu surtout qu’il fait partie du onze de France Football dès la toute première journée.

Et avec un tel bagage, certains le voyaient déjà quitter le FCSM pour une équipe de la Ligue 1 ou une autre de la Première League mais pour l’instant, cela ne l’emballe pas. Et il a raison car il se plaît à Sochaux où il venait de s’installer avec sa famille après avoir été le buteur de service de Créteil  malheureusement reversé en National.

Le décor, le salaire et la stabilité sportive sont autant d’atouts à même de booster les performances de Faneva Andraitsima. Un très bon salaire de plus 15 000 euros mensuels comme il laissait entendre dans une interview où il raconte sa vie et ses débuts difficiles à Nantes, son premier club en France, où il passait la majeure partie de son temps dans l’équipe réserve pour ensuite être envoyé en prêt.

Patriotisme. Des leçons du passé qu’il n’oublie pas mais qui vont le motiver davantage à aller de l’avant. Car à 32 ans et comme tout Malgache qui se respecte, Faneva Ima Andriantsima se sent plus fort que jamais. C’est à croire que comme le vin, du Maromby sans doute, il se bonifie avec l’âge.

Aujourd’hui, il sème la terreur dans les lignes défensives adverses et affole les stats en marquant 4 de ses buts à l’extérieur.  C’est ainsi qu’il a permis à Sochaux de revenir au score à Laval dans toutes les dernières minutes. Il a également marqué le but de la victoire d’abord contre Clermont et récemment, le 23 septembre dernier, contre Ajaccio. Inutile de rajouter que les primes qu’il perçoit affichent une courbe exponentielle et qu’il n’a plus besoin d’acheter des bus d’occasion d’Allemagne pour les revendre à Madagascar et arrondir ainsi ses fins de mois difficiles.

Une situation financièrement stable qui lui permet de donner le maximum. Mieux encore, il a décidé récemment d’aller convaincre les joueurs malgaches en Europe à venir étoffer les rangs des Barea pour un meilleur résultat. Si ce n’est pas du patriotisme, Dieu que cela y ressemble.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.