Football féminin : La passe de trois pour Sabotsy Namehana !

Les joueuses de Sab-Nam ont encore justifié leur statut.
Les joueuses de Sab-Nam ont encore justifié leur statut.

Il l’a fait. Et pour la troisième fois d’affilée. Il c’est le président du FC Sab-Nam. Un Avotra Andriamosa aux anges après que ses protégées ont ravi, hier à Mahajanga, le titre de championnes de Madagascar 2016. Du bonheur à l’état pur pour l’inamovible maire de Sabotsy Namehana.

Prévisible, le but de Sophie Farafanirina l’était. Mais ce qu’on n’attendait pas c’est que l’attaquante de Sab-Nam allait en mettre deux au grand dam de sa coéquipière de l’équipe nationale, Veromalala Dinah pourtant excellente gardienne et élue meilleure joueuse.

Une issue de cauchemar pour MIFA, ayant pourtant ouvert le score par la petite Tinah dès la 14e minute,  qui pensait réellement que l’heure est venue de mettre un terme à la belle série de Sab-Nam qui l’avait déjà battu lors de la finale de la saison 2015.

Mais mieux organisé, Sab-Nam grâce au coaching de Johary a su déjouer le piège de MIFA qui reposait entièrement sur son ailière Tinah pour espérer prendre en défaut la défense de Sab-Nam.

Mal lui en prit, car par deux fois (42 ; 79, Sophie prit de vitesse ses deux gardes rapprochées pour aller dribbler Nanah et marquer dans un but vide. Facile peut-être pas, car il faut avoir les reins solides pour repousser les assauts des défenseuses de MIFA. Et sur ce chapitre, Sophie Farafanirina semble avoir franchi un palier au point de devenir une menace permanente pour les adversaires de Sab-Nam.

Mais un plus qui semble lui avoir coûté la place de meilleure joueuse du championnat, mais c’était peut-être plus psychologique, car après avoir remporté les deux dernières éditions, la FMF ou pour être plus exact sa commission de football féminin a trouvé mieux de donner ce titre honorifique à d’autres. A raison du reste, car cela va motiver davantage cette attaquante de Sab-Nam et de l’équipe nationale à se surpasser. Surout qu’au bout il y avait une prime de 500.000 ariary à gagner tant pour la meilleure joueuse que pour la meilleure buteuse.

En attendant voici la liste des récompenses du sommet 2016.

– Champion : Sab-Nam

– Vice- champion : MIFA

3ème : ASOT

Meilleure buteuse : Christinah (MIFA)

Meilleure joueuse : Veromalala Nanah

Fair-play : PRESCOI.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire