Football- Ligue des champions : Le CNaPS Sport exact au rendez-vous de la finale

Le duel pourtant attendu entre Mika de la CNaPS (bleu) et Dina de Tana Formation n'a pas eu lieu.(Photo Clément RABARY)
Le duel pourtant attendu entre Mika de la CNaPS (bleu) et Dina de Tana Formation n’a pas eu lieu.(Photo Clément RABARY)

Le tenant du titre en l’occurrence le CNaPS Sport s’est qualifié pour la finale de la Telma Coupe en s’offrant, samedi à Mahajanga, la peau de Tana Formation méconnaissable à l’image de ses deux cadres,François et Dina auteurs d’une prestation en demi-teinte.

Incroyable maladresse. Une victoire. Une nette victoire de 2 buts à 0 aurait suffi pour le CNaPS Sport de se refaire une santé et se qualifier ainsi pour sa deuxième finale de la saison après celle de la Coupe des clubs champions de l’Océan Indien.

Tana Formation se faisait pourtant le plus menaçant dès le coup d’envoi de cette demi-finale de la Telma Coupe, mais Francis comme Philippe étaient d’une maladresse incroyable ratant coup sur coup des occasions nettes d’ouvrir le score.

Et dans cette situation, c’est le CNaPS Sport qui débloqua le compteur par une tête piquée de Lucien (41e) sur un caviar de Toby, un des meilleurs joueurs du match avec Rija Rasoanaivo.

Enhardis par ce succès, les caissiers parvinrent enfin à trouver leur rythme et ce fut sans surprise que Niasexe corsa l’addition à la réception d’une passe en cloche de Rija sur laquelle le portier de Tana Formation, Damien, ne put rien faire (54). Un score de 2 à 0 qui permet au CNaPS Sport de se sortir d’affaire mais pour combien de temps, car malgré cette qualification, son jeu présente encore de nombreuses failles qu’on ne lui connaissait pas avant. Mika posté derrière les deux attaquants Niasexe et Lucien, avait eu tout le mal du monde à sortir sa tête de l’eau alors qu’il est d’habitude très efficace dans son rôle de sentinelle.

Sorties victorieuses. On notera aussi le début prometteur d’Armando, l’ancien stratège du Fortior Club de la Côte Est qui commence à trouver ses marques.

En face et après une très bonne entame de match, Tana Formation se contentait de faire circuler le ballon rapidement gâché par Dina et même par François alors que les deux hommes étaient censés être les leaders du groupe voire les habituels cadres.

C’est dire que sa tâche est très difficile devant une CNaPS peut-être fébrile mais diablement efficace lorsqu’il s’agissait de conclure une action. Le gardien Ando y est d’ailleurs pour beaucoup dans le succès du CNaPS Sport en effectuant quelques sorties victorieuses.

L’essentiel en fait, car le niveau n’était pas celui qu’on attendait d’une demi-finale d’une coupe de Madagascar. On attend d’ailleurs de voir pour la finale du 29 novembre.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire