Coupe de France – 32e de finale : L’Excelsior de Bota chute à Lille

Jacaranda

Pas de miracle pour les Réunionnais de l’Excelsior qui ont essuyé une raclée de 4 buts à 1 chez les Lillois.

C’était samedi à Lille avec Dimitri Payet qui a joué dans les deux clubs et qui s’est déplacé pour donner le coup d’envoi de ces 32e de finale de la Coupe de France.

Une issue logique sinon rendue encore plus lourde par le froid qui régnait à Lille, près de 30° C d’écart pour être précis, et donc inhabituel pour le gardien malgache Bota Raharison, l’ancien portier du onze malgache, et ses amis qui peuvent se consoler du fait qu’ils ont été hébergés à Clairefontaine, le temple de l’équipe de France. Un privilège qui n’a pas pu empêcher le naufrage assez prévisible car plusieurs divisions séparaient les deux équipes. Sur le papier en effet, Lille est en première division tandis que l’Excelsior est en Division Honneur c’est-à-dire à la 6e division française.

Mais autant le dire que c’est déjà un exploit pour ces Réunionnais d’arriver à ce stade de la compétition car ils ont franchi deux tours notamment face à Avoine OCC qu’ils ont battu par 1 à 0 mais aussi l’équipe de Mulhouse sortie sur le score de 2 à 1.

Malgré leur défaite, les Tangos vont certainement rentrer dans leur île avec les honneurs, ne serait-ce que par le fait qu’ils n’ont, à aucun moment, cherché à fermer le jeu, se gardant de défendre massivement comme cela aurait dû être le cas.

Mais que Bota se rassure car son club n’est pas le seul à connaître le même sort puisque des grands de la Ligue 1 peuvent aussi perdre.

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.