Handball- Diana : Saïd Hassan élu président de la Ligue

Jacaranda

Pour une bonne nouvelle, l’élection de l’international Saïd Hassan à la présidence de la Ligue de handball de Diana en est une. Une élection qui est passée comme une lettre à la poste tant elle coulait de source avec la personnalité de l’ancien ailier de l’équipe malgache.

Saïd Hassan aux commandes de la Ligue de handball de Diana. C’est désormais chose faite. Comme son amour pour le hand n’est plus à présenter, Saïd Hassan est le président idéal pour une ligue qui souffre de l’éloignement de Tana et donc manquant cruellement de compétition.

Incontournable Saïd. Tel qu’on le connaît et qu’on l’a connu depuis qu’il intégrait l’équipe nationale des jeunes en 1987 pour ne plus la quitter qu’en 1998 tant il incarnait le cadre idéal au sein d’un groupe avec lequel il a toujours su se mettre en phase, il est devenu incontournable.

Parti avec trois autres membres de l’équipe nationale de handball notamment Tony et Faly, Saïd a su s’intégrer dans le moule du handball de Mayotte pour en devenir un pion essentiel de cette discipline.

Et comme si cela ne suffisait pas, Saïd Hassan a également fait un crochet de deux ans à la Réunion avant de venir s’installer dans son Diégo natal où il poursuit ses actions en faveur du développement du handball.

Se rapprocher davantage. Le tout avec une réelle fougue qui n’a pas échappé aux amoureux de cette discipline qui l’ont convaincu à se présenter à l’élection pour la présidence de la Ligue de Diana même si cela ne s’avère pas facile, puisqu’il avait comme adversaire un autre membre de l’équipe nationale comme lui, voire un ancien coéquipier du club de ses débuts en l’occurrence le mythique Cosmos Secren.

Mais comme le fair-play était de mise, Saïd Hassan fut élu président de Diana pour son grand bonheur car bien avant de se trouver aux commandes, il a pris soin de recontacter ses amis mahorais et réunionnais pour une intensification des échanges, le seul gage du succès. Il a d’ailleurs réussi à les faire venir à Diégo pour des matches des plus amicaux, mais aussi cette perspective de se rapprocher davantage, ne serait-ce qu’au niveau des jeunes.

Autant le dire, il a déjà tenu son rôle de président bien avant les élections…

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.