Droit au but

Jacaranda

Quand on veut on peut. Cette belle leçon nous vient de la CNaPS qui s’est investi corps et biens pour le football avec un stade en pelouse synthétique de 15 000 places qui fait rêver bon nombre de mordus de cette discipline.

Elle met tous les moyens au service de la jeunesse et donc de l’avenir. Ce qui est tout à son honneur car le complexe de Vontovorona met également en avant la natation avec une piscine couverte de 50m donc tout ce qui répond aux normes olympiques à 10 couloirs car dans les meeting internationaux on doit laisser un couloir de libre sur les deux côtés extrêmes. C’est du travail bien fait qui fait de l’ombre au bassin de 50m de l’Académie Nationale des Sports qui n’est jamais parvenue à refaire fonctionner le chauffage depuis plusieurs années.

Le plus beau des investissements

Ajouter à ce beau joyau de la natation les trois courts de tennis en surface rapide et éclairés SVP, une première à Madagascar où on n’a jamais cherché à aller au-delà de nos terres battues bien moins coûteuses avec un entretien confié à bénévoles sinon à des employés touchant à peine le montant du SMIG voire moins mais qui finalement gagnent de l’argent en prenant la place d’un partenaire d’entraînement et même d’un entraîneur. Le « ady gasy » dans sa forme locale qui fait aujourd’hui que personne ne bronche face à la célérité galopante des prix des PPN dont le riz à 2 000 ariary et l’essence à presque 4 000 ariary. Vous parlez des « mahari-pery » en puissance ?

Pour revenir au complexe de Vontovorona, et comme il s’agit de tout dire, on déplore qu’on a pris soin de mettre une piste en tartan de huit couloirs mais malheureusement pour sa pelouse, on ne peut pas y tenir les compétitions de lancer tel le poids, le javelot et le disque. Mais pour aller au bout et comme il y a encore de l’espace, rien n’empêche la CNaPS de faire un second terrain d’entrainement en gazon qui servirait en même temps de terrain d’entraînement et même aux Jeux Corporatifs peu habitués à ce grand luxe.

Mais l’autre joyau de Vontovorona c’est aussi son gymnase couvert équipé pour abriter du volley-ball, du basket-ball et du handball avec une capacité bien supérieure à celle du gymnase de Mahamasina.

C’est dire qu’il s’agit d’un très bel investissement pour la CNaPS qui va être prise d’assaut par des sportifs de tous bords et même par les fédérations dont celle de la natation durant le week-end. Peu importe quand cette société partenaire de la jeunesse malgache réussira son retour d’investissement mais c’est déjà un très grand pas de gagner.

Comme il n’y a malheureusement rien de parfait, il lui reste à demander à l’Etat pour qu’on refasse cette route allant du CUR à Vontovorona. La moindre des choses en fait car cela risque de saper le moral des habitués. Pour la petite histoire et lors du match contre les Botsawanais qui a pris fin à 17h, l’écrasante majorité n’est rentrée à Tana que sur le coup du 21h30. Dur, dur… mais on peut pas tout avoir.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.