Mondiaux de cross-country : Le Kenya écrase tout le monde

Les Kényans, maîtres incontestés de cette discipline ont largement dominé les championnats du monde de cross-country dimanche à Kampala en Ouganda. Chez les messieurs, Geoffrey Kamoror a remporté le titre en s’imposant en 28 min. 24 sec. Derrière son compatriote, Leonard Barsoton (à 12 sec.) et l’Ethiopien Abadi Hadis (à 19 sec.) complète le podium. Le représentant de la Grande Ile, le champion malgache, Fulgence Rakotondrasoa arrive à la 96e place en inscrivant un chrono de 33 min 06 sec., Dans l’épreuve féminine, les Kényanes ont monopolisé les six premières places, Cheptai a gardé son trône acquis en 2015. Eliane Saholinirina, l’expatriée évoluant en France créditée d’un temps de 41 min 14 sec termine à la 85e place. En relais mixte, la Turquie a créé la surprise en prenant la troisième place. C’est une déception, en revanche pour l’Ouganda à domicile, qui n’a gagné l’or que chez les moins de 20 ans masculins (Jacob Kiplimo).

Recueilli par T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.