Rallye ASACM : Fred tentera de brûler la politesse à Laza et Hugo

La Citroën C2 de Mika tentera de trouver un bon rythme pour se mêler à l’emballage final.

Après la mise en appétit du slalom TMF Rallye de l’autre week-end, ASACM décide de remettre cela sur le même circuit d’Ivato Bout de Piste, là même où la bataille s’annonce somptueuse. Un slalom qui promet des étincelles car il n’y aura plus le round d’observation d’usage.

ASACM va tenir pour ce week-end son traditionnel rendez-vous du slalom sur un circuit qui a déjà fait ses preuves pour l’écrasante majorité des pilotes qui appréciaient le tracé.

La revanche de Fred. Sans être roulante, cette piste de TMF Rally est plus technique et requiert une attention toute particulière pour les participants qui ne feront pas la fine bouche pour venir en masse.

Mais en y regardant de près, ce sera une belle occasion pour Fred, le pilote maison, de prendre sa revanche sur Laza et sa P.106 dotée d’une boîte séquentielle avec ce que cela suppose de maniabilité.

Le fils de Jeannot Rabekoto, président en exercice de l’ASACM, a du potentiel et une maîtrise liée à son travail car il est un authentique pilote d’avion. Ce qui ne gâte rien car n’enlevant en rien ses qualités qui faisaient de lui l’un des meilleurs espoirs du slalom et plus tard du rallye car le jeune homme a déjà atteint la majorité pour s’autoriser le volant d’une voiture de course.

Le clan Rasoamaromaka. Mais Fred aura non seulement intérêt à avoir dans son rétroviseur Laza mais également une autre étoile montante du nom de Hugo Louvel. Un homme tout aussi talentueux que lui et qui n’hésite pas à retrousser les manches sous la houlette de son père Gérard.

Mais juste à l’étage en dessous, on verra encore les frères Rasoamaromaka, Faniry et Mika, prendre le départ de ce slalom mais avec cette fois-ci une certaine expérience d’un rendez-vous de l’élite. Pour ce faire les deux garçons de 14 ans, referont confiance à leurs Citroën C2 remises au goût du jour par une bonne brochette de techniciens. Ceux-là même qui ont réussi à booster la Subaru Impreza de leur père notamment un Heribe auteur du deuxième meilleur chrono lors du rallye TMF. Le président fondateur de TMF Rally n’a été battu que de très peu par Haja Danielson avec une voiture qui faisait partie de son propre écurie en l’occurrence une Mitsubishi Evo 7.

C’est dire la bonne préparation des voitures du clan Rasoamaromaka qui s’est offert le luxe de faire appel à un technicien « vazaha » et qui ne viendront pas pour faire de la figuration.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.