Roland-Garros : « Triste de quitter le tournoi aussi tôt », déclare Tsonga

PARIS (AFP) –  Jo-Wilfried Tsonga, éliminé au premier tour de Roland-Garros par le 91e mondial, l’Argentin Renzo Olivo, au terme d’un match conclu en quelques minutes mercredi, s’est dit « triste de quitter le tournoi aussi tôt ».

La partie, débutée mardi, avait été interrompue par la tombée de la nuit alors que le Français était dos au mur : mené deux sets à un et 5 jeux à 4, service à suivre, dans la quatrième manche.

Q: Quel est le sentiment qui domine après cette élimination d’entrée ?

R: « Je suis triste de quitter le tournoi aussi tôt, c’est tout. Il n’y a pas vraiment de frustration, parce que je n’ai rien à regretter. Je me suis donné à fond, je me suis battu, même dans ce dernier jeu, je suis mené 0-40, je reviens, je rate un revers à deux centimètres qui m’aurait permis de revenir à cinq partout. C’est le tennis… La semaine dernière, j’ai bien joué, j’ai gagné le premier tournoi de ma carrière sur terre battue (à Lyon, ndlr), je pouvais penser que j’étais bien et cette semaine je perds, parfois c’est l’inverse. J’aurais préféré évidemment que ça passe autrement, pouvoir continuer dans ce tournoi. Mais je n’ai pas à rougir de ma défaite tout simplement parce que je me suis battu avec ce que j’avais. Maintenant, je vais me tourner vers la suite et continuer à avancer. »

Q: Comment expliquez-vous cette défaite ?

R: « J’avais en face de moi un joueur qui jouait son premier Roland-Garros, qui avait beaucoup d’envie, il l’a montré. Je n’ai pas eu les meilleures sensations, hier (mardi) comme aujourd’hui (mercredi). A aucun moment, je n’ai trouvé le bon rythme.

Propos recueillis en conférence de presse.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.