Haltérophilie / Championnat d’Afrique : 16 médailles et un nouveau record


Jacaranda

La moisson pour les championnats d’Afrique d’haltérophilie à l’île Maurice a été belle pour les Malgaches. 16 médailles en tout avec un record en plus. Que demander de mieux pour le moment ?

« Je suis venu, j’ai brillé et j’ai conquis » a déclaré le champion d’Afrique 2017 d’haltérophilie Tojo Andriatsitohaina qui récidive donc après sont titre d’avant. « Pour la deuxième fois de suite, je suis sacré champion d’Afrique avec 3 médailles d’or, le meilleur reste à venir. Et prochain défi, les championnats du monde en novembre ». Selon lui, c’est un de ses meilleurs résultats officiels.

S’il a à son actif 3 médailles d’or, les autres n’ont pas démérité non plus. Avec un nouveau record de Madagascar pour Eric à 101 kg à l’arraché, 133kg à l’épaulé jeté et 234 de total olympique, il y ajoutera 3 médailles d’argent tout comme Rosinah. Et en médaille de bronze, Sandratra en a gagné 3, Sitakiniaina 3 et Vanya 1. Notons que les champions arrivent demain.

 Roilya Ranaivosoa : La Malgache fierté de l’île Maurice

Elle est malgache d’origine et elle fait la fierté de l’île Maurice. Championne d’Afrique en titre par trois fois, la voici encore sacrée pour 2017 chez les moins de 48kg. Une petite taille qui réussit aux sportives Malgaches en général, donc à cette Mauricienne aussi. Elle a fait une performance de 76 kg à l’arraché, 95 kg à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 171 kg. Elle était plus en forme aux Jeux des îles de l’Océan Indien, ou aux jeux olympiques de Rio mais elle se prépare toujours pour aller loin. Là, les Jeux de Commonwealth l’attendent déjà. Malgache ou Mauricienne, en lisant un nom Ranaivosoa, l’on sait qu’on a affaire à une compatriote.

Anny Andrianaivonirina

Share This Post

Post Comment