Basket-ball- U16 : Madagascar gagne une bataille mais pas la guerre

Ouf de soulagement pour les basketteurs malgaches qui participent au championnat d’Afrique des 16 ans et moins à l’île Maurice avec cette première victoire d’hier contre l’Algérie qui ne s’attendait pas à un tel sursaut d’orgueil de la part de Madagascar.

Enfin une victoire pour l’équipe malgache U16 au sommet africain qui se tient actuellement à l’île Maurice. Hier, Marco et ses camarades ont su saisir leur chance devant des Algériens surpris par tant de hargne de la part des jeunes Malgaches qui voulaient impérativement soigner leur sortie par une victoire même si celle-ci n’est pas pour autant suffisante pour aller en demie.

Fébrilité. La faute à cette rencontre perdue d’un rien devant le Rwanda sur le score de 70 à 73. Dieu sait pourtant combien les Rwandais étaient prenables mais faisant preuve d’une fébrilité qu’on ne lui connaissait pas, l’équipe malgache a dû abdiquer hypothéquant ainsi ses chances de se qualifier pour les demi-finales.

Des demies qui mettront aux prises les Algériens aux Maliens, les grandissimes favoris de l’épreuve et qui ont survolé le groupe B avec une aisance déconcertante à tel point qu’ils se trouvent dans les pronostics devant les champions en titre en l’occurrence l’Egypte logique leader du groupe B.

Ce dernier va retrouver la Tunisie au cours d’un duel fratricide entre les pays du Maghreb mais il va sans dire que les Egyptiens partent avec un léger avantage.

Et si la logique est respectée, on aura droit à un très beau duel Mali-Egypte en guise de finale. Une issue qui permet à Madagascar de mesurer ce qui lui reste à faire pour combler l’écart. Car entre les basketteurs malgaches et ceux de l’Egypte, il subsiste une classe d’écart.

Mais la Fédération malgache de basket-ball va essayer de tirer les leçons qui s’imposent même si la grande satisfaction du président Michel Ramaroson est d’avoir trouvé des jeunes de grand gabarit capables de s’imposer dans les années qui viennent. Un acquis considérable en fait voire un investissement qui a toute son importance.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.