Football- CHAN 2018 : On ne change pas des Barea qui gagnent


Jacaranda

C’est maintenant officiel que Raux Auguste reconduira dans sa totalité le groupe qui est allé battre les Mozambicains chez eux. Un choix dicté par l’adage bien connu comme quoi « on ne change pas une équipe qui gagne. »

A deux têtes près, les Barea qui vont affronter demain à Mahamasina les Angolais, resteront les mêmes que ceux qui ont battu les Black Mambas chez eux. C’est-à-dire un groupe très solide comme la charnière centrale composée de Johnny (Elgeco) et Ando (CNaPS) mais aussi Toby (CNaPS) sur le flanc droit de cette défense.

Modeste USCAF. La défense latérale gauche reste le point d’interrogation à la suite de la blessure de Mario Bakary (Fosa) et comme Zénith n’a pas été retenu car on disait qu’il n’a pas sa forme habituelle.

Baggio (Fosa) devait normalement remplir le rôle de sentinelle derrière un trio de choc composé de Njiva (CNaPS), de Dino (Elgeco) mais également Boura (CNaPS) à moins que ce ne soit pas Bila qui a certes marqué les deux buts des Barea mais face à la modeste formation de l’USCAFoot donc très discutable.

Dina (Tana Formation) a aussi retrouvé sa forme mais pour l’instant, il devra se contenter de voir le match sur le banc tant que l’équipe n’aura pas besoin de bétonner sa défense.

A la pointe, Raux Auguste aura l’embarras du choix avec Bela (Elgeco) mais aussi les deux artificiers du COSFA, Nonot et Dimby.

Primes conséquentes. Un effectif très riche où Kandy, le gardien du Fosa, a des chances de figurer dans le onze de départ au détriment de Ando, le portier d’Elgeco.

Dans tous les cas, les Barea ont maintenant de solides arguments à faire valoir pour contrer les assauts des Palenças Negras qui sont venus avec une délégation de 100 personnes à bord d’un avion spécial affrété par le gouvernement angolais.

Autant le dire, la balle est dans le camp du public car ce serait bête d’échouer si près du but. Il reste en effet cet écueil angolais pour voir le football malgache participer à sa première phase finale d’une coupe d’Afrique. Un enjeu de taille qui explique les primes conséquentes proposées par la Fédération Malgache de Football et même par des particuliers amoureux du football. Un bel élan en fait. Le genre qui permet de…gagner. Alefa !

Clément RABARY

Share This Post

Post Comment