Football – THB Ligue des champions : Il est temps de mettre une équipe Espoirs !


Bmoi

La formation de JET Mada a manqué de très peu la qualification pour la Poule des As avec des hommes comme Tsiry, Hery, Solo Moto et Taffarel.

La deuxième phase de la Ligue des champions a pris fin dimanche avec des résultats prévisibles à l’exception peut-être du HZAM. Mais au-delà des simples résultats, la compétition a permis de mettre en avant une nouvelle race de joueurs capables de figurer en équipe nationale.

La THB Ligue des champions a permis à certains joueurs de briller. Des joueurs qui ont pour la plupart passé le test chez les Barea mais qui pour une raison ou une autre, n’ont pas été retenus par le staff fédéral. L’occasion était donc trop belle pour montrer que les techniciens ont eu tort.

De grands techniciens. C’est le cas notamment de Tsiry, le maître à jouer de JET Mada et de son gardien Taffarel Rajomazandry mais aussi de l’attaquant du HZAM, Besona, sans oublier le tour défensif d’Amparafa du nom de Tanjona.

Tous des grands techniciens en somme mais ni Franck Rajaonarisamba ni Raux Auguste et encore moins le DTN Debon Jean François n’en voulaient pas.

Et à un moment où les Barea ne disposaient pas d’un défenseur latéral gauche, il fallait frapper à la porte de JET Mada pour demander Solo dont le talent ne se dément pas. De retour des Seychelles, l’ancien d’Elgeco Plus affiche aujourd’hui une maturité qu’on ne lui connaissait pas avant.

La liste des joueurs pouvant faire le bonheur des Barea pourrait s’étendre à de nouveaux joueurs tels le meneur du FC Angèle, Jasmin, ou encore celui de Top Dom, Mela.

La solution. C’est-à-dire qu’il y a à boire et à manger pour former une équipe de…CHAN mais encore faut-il y mettre de la volonté. Si l’expérience est le premier voire l’unique argument des techniciens, alors il serait aujourd’hui grand temps de revenir à la méthode de l’Allemand Peter Schnittger et mettre en place une équipe Espoirs. La seule solution pour éviter de tels gâchis.

A moins qu’on change aussi d’encadrement et répartir sur d’autres bases et pourquoi pas sur d’autres joueurs à même de remplir convenablement leur rôle.

Comme l’idée d’avoir perdu en Angola alors qu’il s’agissait de la dernière marche pour se qualifier à la phase finale de la CHAN 2018, faisait mal, on attend la réaction de la FMF pour clarifier la situation.

Si le Bayern de Munich n’a pas hésité à remercier Carlo Ancelotti au lendemain de la défaite contre le PSG, c’est parce que partout ailleurs, c’est la solution. Et Madagascar n’échappe pas à la règle.

Clément RABARY

Share This Post

Laisser un commentaire